Disparition de Jean-Claude Risset, précurseur de la musique électronique

Compositeur et brillant chercheur, Jean-Claude Risset est l’un des premiers à s'être servi de l’ordinateur à des fins musicales. Il se passionne pour les questions de perception de sons et des phénomènes paradoxaux. Jean-Claude Risset est mort lundi 21 novembre à Marseille à l'âge de 78 ans.

Disparition de Jean-Claude Risset, précurseur de la musique électronique
Jean-Claude Risset, pionnier de la musique électronique

Agrégé de physique à l’âge de 23 ans après avoir suivi les cours de l’Ecole normale supérieure de physique, Jean-Claude Risset suit en parallèle une formation musicale au Conservatoire national supérieur de musique en piano, écriture et surtout de composition dans la classe d’André Jolivet.

Cette double casquette de musicien confirmé et de scientifique l’amène tout naturellement à s’intéresser aux phénomènes acoustiques. Il travaillera sur la synthèse et sur la perception des sons et se servira de ses recherches comme matériau de composition musicale. Et c’est dans le principe de l’ordinateur qu’il réussit à combiner les effets sonores voulus. Jean-Claude Risset est un pionnier dans ce domaine. C’est à lui que nous devons des découvertes de phénomènes acoustiques paradoxaux, comme le Glissando Shepard-Risset, qui donne la sensation de chuter à l’infini.

Après un passage au CNRS, il travaille pour les laboratoires Bell où il collabore avec Max Mathews, le pionnier de la synthèse vocale sur ordinateur. De 1975 à 1979, il assiste Pierre Boulez dans la fondation de l’Ircam et plaide pour une plus grande place de l’ordinateur dans la recherche musicale. Comme le rappelle le CNRS, Jean-Claude Risset ne se contentait pas de composer avec des sons mais il composait lui-même le son. Il est également un pionnier de l’interaction homme-machine qu’il a mis en musique avec des pièces pour piano. Le logiciel saisit les gestes du musicien et l’accompagne sur le même instrument.

Théoricien, praticien, musicien et compositeur, Jean-Claude Risset faisait l’admiration du monde scientifique et artistique international. Il est mort ce lundi 21 novembre à Marseille à l’âge de 78 ans.