VIDEO - La symphonie en mi majeur de Hans Rott, une musique à partager

Redécouvert un siècle après sa disparition, l’oeuvre de Hans Rott se révèle d’une rare intensité. Clément Rochefort, producteur à France Musique, nous propose une immersion dans la Symphonie n°1 en mi majeur.

VIDEO - La symphonie en mi majeur de Hans Rott, une musique à partager
Clément Rochefort met en lumière la première symphonie de Hans Rott, © Radio France / Anne Valenti

Une musique à partager : Symphonie n°1 en mi majeur de Hans Rott, par Clément Rochefort

Né en 1858 à Vienne, Hans Rott étudie le piano et l’orgue avec Anton Bruckner.
Pendant ses études au conservatoire, il a pour camarade de chambrée Gustav Mahler, et celui-ci lui restera toujours fidèle, défendant son travail avec ferveur. 

« Il est si proche de ma propre individualité que lui et moi semblons des fruits du même arbre, grandi du même sol et nourri du même air » -Gustav Mahler

Fortement influencé par Richard Wagner, Hans Rott compose à l’âge de 22 ans sa symphonie n°1 en mi majeur.

Peu de temps après, sa santé mentale se détériore et il est interné à l’hôpital psychiatrique après avoir hurlé dans un train que Brahms avait rempli le wagon d’explosifs. 

En 1858, il meurt d’une maladie des poumons, à l'âge de 25 ans.