VIDEO - Emmanuel Krivine : « On a besoin d'eau, de soleil ; la musique c'est du même ordre »

Alors que s'achève son cycle Brahms à la Maison de la Radio, Emmanuel Krivine présente et analyse la Symphonie n°4 du compositeur. Le directeur musical de l'Orchestre National de France en profite pour donner sa définition d'un chef-d'œuvre, et insiste sur l'importance vitale de la musique.

VIDEO - Emmanuel Krivine : « On a besoin d'eau, de soleil ; la musique c'est du même ordre »
Emmanuel Krivine sur la Symphonie n°4 de Brahms - Une musique à partager, © Radio France / Lucie Bombled

Une musique à partager : la Symphonie n°4 de Brahms par Emmanuel Krivine

Emmanuel Krivine, directeur musical de l'Orchestre National de France, décrypte la Symphonie n°4 de Johannes Brahms.

On ne peut pas manquer cela, celui qui a manqué cela, c'est comme s'il avait manqué le goût du miel par exemple - Emmanuel Krivine

Pas besoin d'être cultivé pour aimer la musique

Pour Emmanuel Krivine, il n'y a « pas besoin d'être cultivé pour aimer la musique (...) c'est la même chose que lorsque vous allez dans la nature et que vous êtes en extase devant les reflets dans l'eau ». 

La Symphonie n°4 de Brahms, un sommet

Selon le chef d'orchestre, non seulement Johannes Brahms a su intégrer et réutiliser les œuvres de ses prédécesseurs, celles de Ludwig van Beethoven notamment, mais il maîtrise aussi à merveille l'art de la variation. Il décrit la symphonie comme parfaitement équilibrée et revient sur chaque mouvement, en insistant sur le « maestoso somptueux » du final. 

Diriger vs Conduire

Emmanuel Krivine revient sur le vocabulaire autour de l'orchestre : « diriger » dit-on en français,  « conduire » en allemand et en anglais. Sans aucun doute, il se reconnaît davantage dans la sémantique anglo-saxonne : « Tu joues d'un instrument avec l'autre qui joue. Tu joues mais tu as les mains vides. Dans ce vide des mains vides se place la musique que tu modèles ».

Brahms : Symphonie n°4 (Orchestre national de France / Emmanuel Krivine)

L'Orchestre National de France, dirigé par Emmanuel Krivine, joue la Symphonie n° 4 de Johannes Brahms. Concert enregistré le 13 septembre 2018 à l'Auditorium de la Maison de la Radio, à Paris.