VIDEO - Aux origines du French cancan, une danse féministe et subversive

Alors que sont célébrés cette année le bicentenaire de la naissance d'Offenbach et les 130 ans du Moulin Rouge, intéressons-nous à la danse qui relie le compositeur et la célèbre salle parisienne : le French cancan ! Contestataire et féministe, le cancan a pulvérisé tous les tabous de son époque.

VIDEO - Aux origines du French cancan, une danse féministe et subversive
Lilli, danseuse de cancan au Moulin Rouge, Paris, vers1880, © Getty / Imagno

Aux origines du French cancan

Avant de devenir une danse mondialement connue et inévitablement associée au Moulin Rouge, le French cancan est apparu à Paris, entre 1825 et 1900. 

Nadège Maruta, chorégraphe cancan et auteure de « L’incroyable histoire du cancan », revient sur son histoire mouvementée. 

Les grandes dates du French cancan

1825 : Naissance du Chahut ou Cancan : alors que dans les bals de Montparnasse se danse le traditionnel et réglementé quadrille, les hommes s'accordent une minute d'improvisation que l'on appelle alors 'chahut' ou 'cancan'. 

1829 : Les femmes s'octroient cette même liberté d'improvisation.

1831 : Le Cancan est interdit, les sergents ont l'ordre d'arrêter les cancaneurs et les cancaneuses dans les bals. 

1857 : La danseuse Rigolboche invente le lancer de jambes rapide. 

1860 : Les danseuses deviennent professionnelles et les femmes se trouvent même mieux payées que les hommes. 

1880-1900 : Période du quadrille naturaliste. Les grandes personnalités du cancan (La Goulue, Nini Patte-en-l'air, Grille d'égout...) marquent cette époque. 

1828 : Pierre Sandrini rachète le Bal Tabarin : désormais les danseuses de cancan sont habillées de la même façon et mettent en valeur le soliste. 

Pour en savoir plus

Le fonds Gallica de la Bibliothèque nationale de France

« L’incroyable histoire du cancan » par Nadège Maruta, éditions Parigramme