Victoires de la musique classique : qu’est-ce qui nous attend cette année ?

Vendredi 21 février à 21h se déroulera la 27e édition des Victoires de la musique classique à l’Arsenal de Metz. La cérémonie sera présentée par Leïla Kaddour – Boudadi et Judith Chaine et retransmise en direct sur France 3 et France Musique.

Victoires de la musique classique : qu’est-ce qui nous attend cette année ?
Leïla Kaddour - Boudadi et Judith Chaine

La cérémonie annuelle de récompense des artistes classiques est placée sous l’égide de la jeunesse et de la parité. A la présentation, Leïla Kaddour-Boudadi, journaliste à France Télévisions et Judith Chaine, productrice sur France Musique de Samedi à l'opéra et Les Grands entretiens, reprennent leur duo. 

Nommé l’année dernière dans la catégorie Révélation soliste instrumental, Alexandre Kantorow, pianiste vainqueur du Concours Tchaïkovski en 2019, est le seul présent cette année dans deux catégories : soliste instrumental et enregistrement. Le benjamin de la compétition fait face à Bertrand Chamayou (nommé aussi l’année dernière) et Magali Mosnier dans la catégorie soliste instrumental. Il est également entre en lice pour son enregistrement Piano Concertos n° 3, 4 & 5 "L'Egyptien de Saint-Saëns (Bis), face à Jodie Devos pour Offenbach Colorature (Alpha) et l’ensemble Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth qui ont enregistré la Symphonie Fantastique (Harmonia Mundi) de Berlioz.  

Les révélations ont de nouveau mis à contribution le public, dont la voix compte pour moitié. Les violonistes Raphaëlle Moreau et Théotime Langlois de Swarte et le hautboïste Gabriel Pidoux sont les nommés de la catégorie révélation soliste instrumental. Quant aux révélations lyriques, ce sont Adèle Charvet, Marie Perbost et Kévin Amiel qui sont en compétition. Les nommés pour la catégorie soliste lyrique sont Benjamin Bernheim, Elsa Dreisig et Karine Deshayes, toutes deux récompensées en 2016 par l’académie. 

Après Hildur Guðnadóttir pour les Oscars, peut-être que cette année sera celles des compositrices. Femme le soir pour violoncelle et piano de Betsy Jolas et The Sound of Trees pour clarinette, violoncelle solo et orchestre de Camille Pépin sont en compétition face à l’opéra de Francesco FilideiL'inondation

Deux Victoires d’Honneur seront remises à Anna Netrebko et Philippe Jaroussky. Il s’agit de la première récompense directe pour la soprano, qui s’est spécialisée dans le répertoire verdien ces dernières années. Un titre avait été décerné en 2007 au DVD de la production de La Traviata de Giuseppe Verdi par l’Orchestre National de Vienne dirigé par Carlo Rizzi dans lequel elle tenait le rôle-titre. Philippe Jaroussky lui, est un habitué de la cérémonie déjà maintes fois récompensé dont trois fois pour le prix d’Artiste lyrique de l’année.  

La soirée sera animée par L’Orchestre National de Metz dirigé par David Reiland, mais aussi par de nombreux invités. Le Concert de la Loge de Julien Chauvin, le Quatuor Ellipsos, Marie-Josèphe Jude, Lisa Batiashvili, Alondra de la Parra, Sandrine Buendia et Romain Dayez seront également de la soirée, et Alex Vizorek rendra hommage à Beethoven dont on fête le 250e anniversaire.