Teodor Currentzis, nommé premier chef de l'orchestre symphonique de la Radio du Sud-Ouest Allemande

A compter de la saison 2018-2019, le chef grec Teodor Currentzis dirigera l'orchestre symphonique de la Radio du Sud-Ouest, en Allemagne. Il promet de mettre en valeur les richesses des deux orchestres qui ont fusionné en 2016 pour créer cette formation.

Teodor Currentzis, nommé premier chef de l'orchestre symphonique de la Radio du Sud-Ouest Allemande
Le chef Teodor Currentzis, au milieu des musiciens de l'opéra de Perm, qu'il dirige depuis 2011., © Getty / Vyacheslav Prokofyev

A 45 ans, Teodor Currentzis sera le premier chef principal du nouvel orchestre symphonique de la Radio du Sud-Ouest, en Allemagne. Cette formation est issue de la fusion de l’Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg, et de l’Orchestre de la SWR de Stuttgart. Un projet contesté, lié aux restrictions budgétaires du service public allemand de radiodiffusion. Teodor Currentzis, qui prendra ses fonctions au début de la saison 2018/19, aura donc la lourde tâche de concilier les influences des deux orchestres historiques.

Tirer le meilleur de la tradition des deux orchestres

Teodor Currentzis a déclaré qu'il comptait s'appuyer sur la richesse des traditions des deux orchestres afin de tirer le meilleur pour construire le nouvel orchestre. "Pour cela, nous aurons besoin de temps et de soutien. Je vais me consacrer avec enthousiasme, amour et dévouement à cet orchestre et construire l'avenir avec les musiciens", promet-il sur le site internet de la radio SWR.

Au sujet des influences de ces deux formations, le critique du journal britannique le Guardian, Tom Service, résumait en 2013 : «L'orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg est l'un des défenseurs les plus convaincants de la nouvelle musique orchestrale, une tradition qui a continué avec Michael Gielen et le titulaire actuel, François-Xavier Roth. La radio de Stuttgart, en revanche, gère un répertoire plus conventionnel, mais entre les mains de chefs tels que Sergiu Celibidache et Roger Norrington, souvent dans des interprétations radicales".

Un chef iconoclaste, provocateur, et novateur

Très médiatisé, Teodor Currentzis dirige depuis 2011 l’Opéra de Perm en Russie. Il s'est fait connaitre pour ses projets musicaux innovants. Le chef grec s’est ainsi lancé dans l’interprétation de la trilogie des opéras composé par Mozart sur les livrets de Lorenzo Da Pont. Deux en ont découlé : Les Noces de Figaro (automne 2014) et Cosi fan tutti (automne 2015), avec l'Ensemble Musica Aeterna, qu'il a fondé en 2004.

En 2011, Teodor Currentzis avait déjà été le chef d'orchestre symhonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg. Auparavant, il avait aussi dirigé l’Opéra et le Ballet de Novosibirsk, pendant 6 ans .

Au fil du temps, Teodor Currentzis a acquis la réputation d'un chef d'orchestre fougueux et intransigeant, dont les interprétations électrisent. En 2016 le magazine World Opera l'a d'ailleurs élu « Chef d'orchestre de l'année ». Le directeur du SWR Peter Boudgoust l'a loué comme une «personnalité artistique exceptionnelle».