Le festival de Tanglewood au Panthéon de la musique classique américaine

Le festival de Tanglewood, qui se tient tous les ans dans le Massachusetts, vient d'être intronisé à l'American Classical Music Hall of Fame, une sorte de Panthéon américain de la musique classique. Il comprend déjà John Williams et Leonard Bernstein.

Le festival de Tanglewood au Panthéon de la musique classique américaine
Yo-Yo Ma et Leonard Slatkin à Tanglewood en 2012, © Getty / Paul Marotta / Contributeur

Comme il existe un Rock & Roll Hall of Fame, il existe un American Classical Music Hall of Fame. Le premier a été créé en 1983, le second, en 1996, sur le même modèle. Chronologie logique, les États-Unis étant davantage connus pour leurs rockeurs que pour leurs grands musiciens classiques. Ce Hall of Fame décerne aussi des prix depuis 1998. Ce Panthéon de la grande musique américaine vient d'introniser le festival de Tanglewood, haut-lieu du classique outre-Atlantique, qui se tient chaque année dans l'État du Massachusetts. Le Hall of fame comprend déjà 150 noms parmi lesquels John Williams,Aaron Copland et Leonard Bernstein.

Cet American Classical Music Hall of Fame a été créé par un pharmacien mélomane, habitant Cincinnati dans l'Ohio. Il a donc installé le siège de son Panthéon dans cette ville. Il n'a pas de mission officielle et se contente de promouvoir la musique classique. « La principale raison d'être du Hall of Fame est d'inciter les jeunes à se tourner vers la musique classique », explique son actuel président Gary L. Ingle.

Cette année, le festival de Tanglewood se tient jusqu'au 2 septembre et verra défiler Yo-Yo Ma, Igor Levit, mais aussi la famille Marsalis, les comédiens Steve Martin et Martin Short. Car Tanglewood possède également des scènes dédiées au jazz, au rock et à la pop. Mais la star de 2018 n'est autre que Leonard Bernstein, dont les œuvres sont au centre de la programmation.