Spectacles : Roselyne Bachelot favorable à un assouplissement du couvre-feu

La ministre de la Culture souhaiterait permettre aux spectateurs de rentrer après 21h grâce à leur billet.

Spectacles : Roselyne Bachelot favorable à un assouplissement du couvre-feu
La ministre de la Culture Roselyne Bachelot, septembre 2020, © Getty / Stephane Cardinale - Corbis Entertainment

Avec l’annonce d’un couvre-feu entre 21h et 6h du matin en Ile-de-France et dans huit métropoles pour une durée minimale de 4 semaines, le monde de la culture se retrouve à nouveau en plein désarroi. Certains théâtres, cinémas et salles de spectacles commencent déjà à avancer leurs horaires quand cela est possible.

Depuis l’annonce des mesures, Roselyne Bachelot s'est entretenue avec différents acteurs du secteur, la plupart en demande d'un assouplissement du couvre-feu. Ils souhaiteraient “considérer que 21 heures, ce n'est pas l'heure à laquelle on doit être chez soi mais, pour ceux qui ont un ticket pour une pièce ou un film, l'heure du départ de la salle”, a expliqué Roselyne Bachelot dans une interview accordée jeudi au Parisien. Le gouvernement devrait étudier cette proposition.  

Selon la ministre, les directeurs de théâtre "ne veulent pas d'abord jouer la carte des aides, du chômage partiel, même s'il est fondamental que nous l'ayons mis en place dès le printemps dernier”, ils veulent au contraire poursuivre les spectacles "en avançant les horaires. Tous veulent continuer le métier."

Sur la question des aides, la Ministre a rappelé que la France est “de loin le pays qui a le plus soutenu son secteur de la Culture” depuis le début de la crise, notamment avec le chômage partiel. 5 milliards d’euros ont été mobilisés, dont 1 milliard pour l’intermittence. Ce dispositif d’aides devrait être “poursuivi”, tant que la crise durera.  

Pour sa part, Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, s'est montré opposé à tout assouplissement. Le Premier ministre Jean Castex devrait trancher la question dans la journée.