Quelle est la meilleure version du Te Deum de Marc-Antoine Charpentier ?

Quel Te Deum de Charpentier choisir ? Le débat est lancé entre Philippe Venturini (Les Echos, Classica), Chantal Cazaux (L’Avant-Scène Opéra) et Xavier Lacavalerie (Classica)...

Quelle est la meilleure version du Te Deum de Marc-Antoine Charpentier ?
Eglise Saint Paul-Saint Louis, Paris

Compte-rendu de la Tribune des critiques de disques du 12 octobre 2014

Il ne fait pas bon s’appeler William Christie quand retentit le Prélude de son Te Deum : de la belle ouvrage certes, mais quelle solennité figée et ennuyeuse !
Martin Gester s’en sort un peu mieux, avec des contrastes et des effets éloquents, mais dès l’entrée de la basse et du chœur, un voile sinistre passe sur l’ensemble, à l’opposé de la pompe et du brillant requis.
Hervé Niquet cisèle des instants gracieux, mais ses phrasés à la serpe, les limites criantes de ses solistes, sans parler d’un chœur féminin entaché de vilains vibratos, discréditent sa version.
Jean Tubéry et ses musiciens divisent : précautionneux et artificiel pour les uns, harmonieux dans leur synthèse entre élan guerrier et lumière intérieure pour les autres ; leur majesté versaillaise leur vaut pourtant une troisième place.

Les choix de Vincent Dumestre font quasiment l’unanimité : bien sur, la réverbération acoustique et les incertitudes du live (c’est un concert capté à la Chapelle Royale de Versailles) gênent ça et là, mais la prise de risque permanente, le sens aigu de la narration, le changement d’atmosphères et le déploiement de couleurs en font une version hautement recommandable : une superbe deuxième place.

Le Te Deum de Dumestre sera aussi plébiscité par le public, qui n’accordera en revanche aucune voix à celui de Marc Minkowski : pour autant, sa lecture toujours cohérente, poussée perpétuellement de l’avant (au risque de déconcerter par sa rigueur un peu mécanique) est placée en tête par l’équipe.

Participez
Votez ci-dessous pour votre version préférée,
laissez vos commentaires et tentez de gagner le disque France Musique de la semaine.

production.digibonus.com

Palmarès

N°1 :
Version A
Les Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkowski
Archiv (1997)

N°2 :
Version D
Capella Cracoviensis, le Poème Harmonique, dir. Vincent Dumestre
Alpha (2013)

N°3 :
Version C
Chœur de chambre de Namur, les Agrémens, dir. Jean Tubéry
Ricercar (2004)

N°4 :
Version B
Le Concert Spirituel, dir. Hervé Niquet
Glossa (2000)

N°5 :
Version F
Maitrise de Bretagne, le Parlement de Musique, dir. Martin Gester
Opus 111 (2000)

N°6 :
Version E
Les Arts Florissants, dir. William Christie
Harmonia Mundi (1988)

Sur le même thème