Quelle est la meilleure version du Quatuor avec piano op.47 de Schumann ?

Emmanuelle Giuliani, Alain Lompech et Christian Merlin élisent la version de référence du Quatuor avec piano op.47 de Robert Schumann.

Quelle est la meilleure version du Quatuor avec piano op.47 de Schumann ?
Robert Schumann, © Getty / Bildagentur-online

(ré)écouter l'émission : La Tribune des critiques de disques du 22 avril 2018.

participez:

Votez ci-dessous pour votre version préférée
Laissez un commentaire et tentez de gagner le disque France Musique de la semaine.

compte-rendu:

Charmant comme une carte postale : le Schumann des Swiss Chamber Soloists est prosaïque et un peu béat. On abandonne.

Un peu trop de tout, mais au final rien de suffisant : Emanuel Ax, Isaac Stern, Jaime Laredo et Yo-Yo Ma livrent un Quatuor sans passion ni personnalité : où sont l’élan, l’implication, la générosité ? On s’ennuie ferme, Schumann en ressort aseptisé.

Il y a une effervescence, une énergie, un esprit électrisant dans le Schumann plein de vie du Mozart Piano Quartet. Mais ce jeu de question/réponse fluctue constamment, les dynamiques tanguent, et le mouvement lent, segmenté, semble dépourvu d’âme.

Un Quatuor tracé à la pointe sèche, où chacun s’écoute, se complète, sans jamais trop en faire : c’est un Schumann tendre, d’une douce nostalgie, qui révèle une attention constante à la clarté des lignes, imprimant une sincérité désarmante au mouvement lent. Mais on aimerait être saisi et emporté davantage. (Beaux-Arts Trio & Samuel Rhodes)

De la fièvre, de la jeunesse, de la sensualité, une passion ravageuse : Martha Argerich, Lyda Chen, Renaud et Gautier Capuçon livrent un Schumann plein d’effusion. On s’amuse, on répond, on se défie, on se lance la balle, on partage, on s’aime ! Quels instrumentistes d’exception, quel Schumann torrentiel ! Mais cela ne déborderait-il pas un peu dans le final ?

Les quatre musiciens miraculeux du Festival Quartet sont quatre voix qui murmurent, s’écoutent, s’épanchent, s’enflamment, captant dès les premières mesures le mystère schumannien, dans lequel ils plongent avec une éloquence et un naturel confondants. Chaque instrument répond à l’autre, toute phrase procède de la précédente et anticipe la suivante, avec une unité organique étonnante. On reste sans voix.

palmarès:

N°1   Version A
The Festival Quartet (RCA, 1959)

Quatuor avec piano op.47 de Schumann par The Festival Quartet
Quatuor avec piano op.47 de Schumann par The Festival Quartet, © CD RCA

N°2   Version D
Martha Argerich, Renaud Capuçon, Lyda Chen, Gautier Capuçon (Warner, 2006)

Quatuor avec piano op.47 de Schumann par Martha Argerich, Lyda Chen, Renaud et Gauthier Capuçon
Quatuor avec piano op.47 de Schumann par Martha Argerich, Lyda Chen, Renaud et Gauthier Capuçon, © CD Warner

N°3   Version F
Beaux Arts Trio, Samuel Rhodes (Philips, 1975) 

Quatuor avec piano op.47 de Schumann par le Beaux-Arts Trio et Samuel Rhodes
Quatuor avec piano op.47 de Schumann par le Beaux-Arts Trio et Samuel Rhodes, © CD Philips

N°4   Version C
Mozart Piano Quartet (MDG, 2010)

Quatuor avec piano op.47 de Schumann par le Mozart Piano Quartet
Quatuor avec piano op.47 de Schumann par le Mozart Piano Quartet, © CD MDG

N°5   Version E
Emanuel Ax, Isaac Stern, Jaime Laredo, Yo-Yo Ma (Sony, 1992)

Quatuor avec piano op.47 de Schumann par Emanuel Ax, Isaac Stern, Jaime Laredo, Yo-Yo Ma
Quatuor avec piano op.47 de Schumann par Emanuel Ax, Isaac Stern, Jaime Laredo, Yo-Yo Ma, © CD Sony

N°6   Version B
Swiss Chamber Soloists (Claves, 1998)

Quatuor avec piano op.47 de Schumann par les Swiss Chamber Soloists
Quatuor avec piano op.47 de Schumann par les Swiss Chamber Soloists, © CD Claves