Quelle est la meilleure version des Comptines de Leos Janacek ?

Séverine Garnier, Piotr Kaminski et Antoine Mignon élisent la version de référence des Říkadla (Comptines) de Leoš Janáček.

Quelle est la meilleure version des Comptines de Leos Janacek ?
Leos Janacek (dans le jardin de sa maison à Brno) en 1927, © Getty / Gabriel Hackett / Archive Photos

(ré)écouter l'émission : La Tribune des critiques de disques du 01 avril 2018.

participez:

Votez ci-dessous pour votre version préférée
Laissez un commentaire et tentez de gagner le disque France Musique de la semaine

compte-rendu:

Les Říkadla de Janáček réclament une verve et une énergie débridée que n’ont manifestement pas les musiciens très sérieux de Daniel Reuss. On n’y est pas du tout.

En optant pour la version alto, flûte et piano de cette miniature, les musiciens réunis autour d’Accentus lui retirent saveur et substance. Et puis il manque un élan, un esprit, une pulsation. Frustrant.

On ne s’amuse pas beaucoup dans ces Comptines ! Face aux instrumentistes de la Philharmonie tchèque qui s’en donnent à cœur joie, les voix peinent à suivre et ne donnent pas aux rythmes et aux mélodies de Janáček l’espièglerie et la gourmandise que les mots appellent. Et la prise de son date.

Un bel équilibre, un rythme dansant, un mariage heureux entre voix et ensemble, avec cette verdeur et cette poésie qui racontent comme on les aime ces histoires de taupe, de chèvre et de paysan maladroit : David Atherton et les membres de la London Sinfonietta trouvent le ton juste, mais on peut sans doute aller plus loin.

D’abord, il y a un maitre au piano, Boris Berman, prodiguant coloris et assise à l’ensemble. Le chœur, au tchèque assez idiomatique, semble parfois décalé, mais ses accélérations subites donnent un côté un peu bastringue aux Říkadla. Lesquelles se distinguent par leur élégance, leur caractère libre et improvisé.

Grisant ! Non seulement les musiciens débordent de virtuosité autour de Reinbert de Leeuw mais ils en usent pour jouer, rire, et rendre truculent le moindre trait : clarinettes criardes, ocarina complice, contrebasse pataude et basson goguenard, tout se répond, tout dialogue ! Une version étourdissante de ce bijou du XXe siècle.

palmarès:

N°1   Version E
Collegium Vocale de Gand, Het Collectief, dir. Reinbert de Leeuw (Alpha, 2015)

Les Comptines de Janacek par Reinbert de Leew
Les Comptines de Janacek par Reinbert de Leew, © CD Alpha

N°2   Version B
London Sinfonietta, dir. David Atherton (Decca, 1978)

Les Comptines de Janacek par David Atherton
Les Comptines de Janacek par David Atherton, © CD Decca

N°3   Version F
Boris Berman, Académie musicale de Prague, Ensemble d’instruments à vents néerlandais, dir. Thierry Fischer (Chandos, 1995)

Les Comptines de Janacek par Thierry Fischer
Les Comptines de Janacek par Thierry Fischer, © CD Chandos

N°4   Version A
Chœur philharmonique de Prague, Orchestre philharmonique tchèque, dir. Josef Veselka (Supraphon, 1972)

Les Comptines de Janacek par Josef Veselka
Les Comptines de Janacek par Josef Veselka, © CD Supraphon

N°5   Version D
Alain Planès, Lise Berthaud, Raquele Magalhaes, Accentus, dir. Pieter-Jelle de Boer (Naïve, 2013)

Les Comptines de Janacek par Pieter-Jelle de Boer
Les Comptines de Janacek par Pieter-Jelle de Boer, © CD Naïve

N°6   Version C
Cappella Amsterdam, Radio Blazers Ensemble, dir. Daniel Reuss (HM, 2010)

Les Comptines de Janacek par Daniel Reuss
Les Comptines de Janacek par Daniel Reuss, © CD HM