Quelle est la meilleure version de La Truite de Schubert ?

Piotr Kaminski, Philippe Venturini et Emmanuelle Giuliani élisent la version de référence du Quintette "La Truite" de Franz Schubert.

Quelle est la meilleure version de La Truite de Schubert ?
Saut d'une truite (détail), aquarelle de Winslow Homer (1889), © Portland Museum of Art (USA)

(ré)écouter l'émission La Tribune des critiques de disques du 02 avril 2017

Participez

Votez pour votre version préférée et envoyez-nous vos commentaires pour tenter de gagner des disques.

Seuls sont été pris en compte les enregistrements des 30 dernières années

Compte-rendu

Correct, mais banal, à la limite du laborieux : Zacharias et le Quatuor de Leipzig manquent d’invention et de naturel. On s’ennuie très vite.

Les Wanderer et leurs acolytes enchainent une succession d’épisodes au détriment de toute unité. Ils ne dialoguent pas tant que ça, c’est didactique, les ficelles sont grosses et le souffle un peu court.

Il se répand comme un air de vacances sur le premier mouvement ! Mais voilà, il s’agit d’un quintette, non d’un concerto pour violon et piano, et Brendel, Zehetmair se démarquent trop de leurs amis. Et puis, cette manière de s’attendrir et de ralentir devient prosaïque ; ça n’a pas la simplicité immédiate qu’on aime dans La Truite.

Dès l’Allegro vivace initial, une solennité s’instaure, voire une certaine violence chez Leonskaja et les Berg. Est-ce bien ce Schubert dont il est question là ? D’une rare écoute mutuelle, tous les cinq vont néanmoins au bout de leur démarche, implacables, distillant un trouble, des angles, une noirceur dans l’eau limpide du Quintette ; brillant, le Thème et Variations reste quand même bien terre à terre.

Quelles qualités d’écoute et de dialogue chez Emanuel Ax, Pamela Frank, Rebecca Young, Yo-Yo Ma et Edgar Meyer ! A peine une petite baisse dans l’Andantino, trop serein peut-être. Car l’Allegro vivace et le Thème et Variations esquissent un chemin souriant, malicieux. Il y a, chez ces solistes de premier plan, une jubilation de chaque instant, c’est irrésistible !

Braley, Caussé, Posch, les frères Capuçon, voilà une bande de copains qui se retrouve, s’amuse chante et rêve. Quels musiciens merveilleux et quel équilibre ! Tout respire, palpite et s’envole dans leur Schubert, sans rien qui pèse ou qui pose. Une Truite qui évolue avec grâce et volupté, bref, une pure merveille.

Palmarès

N°1
Version A

Frank Braley, Renaud Capuçon, Gérard Caussé, Gautier Capuçon, Alois Posch (Erato, 2002)

La Truite par F. Braley, R. & G Capuçon, G. Caussé et A. Posch
La Truite par F. Braley, R. & G Capuçon, G. Caussé et A. Posch, © CD Erato

N°2
Version D

Emanuel Ax, Pamela Frank, Rebecca Young, Yo-Yo Ma, Edgar Meyer (Sony, 1995)

La Truite par E. Ax, P. Frank, R. Young, Y-Y Ma, E. Meyer
La Truite par E. Ax, P. Frank, R. Young, Y-Y Ma, E. Meyer, © CD Sony

N°3
Version B

Elisabeth Leonskaja, Quatuor Alban Berg, Georg Hörtnagel (EMI, 1985)

La Truite par E. Leonskaja, G. Hörtnagel et le Quatuor Alban Berg
La Truite par E. Leonskaja, G. Hörtnagel et le Quatuor Alban Berg, © CD EMI Classics

N°4
Version F

Alfred Brendel, Thomas Zehetmair, Tabea Zimmermann, Richard Duven, Peter Riegelbauer (Philips, 1994)

La Truite par A. Brendel, T. Zehetmair, T. Zimmermann, R. Duven et P. Riegelbauer
La Truite par A. Brendel, T. Zehetmair, T. Zimmermann, R. Duven et P. Riegelbauer, © CD Philips

N°5
Version C

Trio Wanderer, Christophe Gaugué, Stéphane Logerot (HM, 2002)

La Truite par C. Gaugué, S. Logerot et le Trio Wanderer
La Truite par C. Gaugué, S. Logerot et le Trio Wanderer, © CD HM

N°6
Version E

Christian Zacharias, Quatuor de Leipzig (MDG, 1998)

La Truite par C. Zacharias et le Quatuor de Leipzig
La Truite par C. Zacharias et le Quatuor de Leipzig, © CD MDG