Quelle est la meilleure version de Carmina Burana de Carl Orff ?

Bertrand Dermoncourt (Classica, L’Express), Chantal Cazaux (L'Avant-Scène Opéra) et Xavier Lacavalerie (Télérama) élisent leur version préférée du Carmina Burana de Carl Orff.

Compte rendu de la Tribune des critiques de disques.

Verser dans l’opulence dans les Carmina n’est pas un défaut : encore faut-il investir ce luxe sonore !

Trop lisses et uniformes,Charles Dutoit et ses forces montréalaises sortent ainsi dès le premier tour, rejointes par Riccardo Muti et le Philharmonia, qui surjouent la carte du péplum. Seiji Ozawa et le Philharmonique de Berlin offrent une vision portée par un fatalisme inéluctable, mais la mollesse d’articulation du chœur ne pardonnera pas.

La lecture virtuose de Kristjan Järvi, l’une des plus récentes de la discographie, divise : servie par une prise de son somptueuse, elle lorgne vers le Stravinsky des Noces et souligne les mécaniques frénétiques de l’écriture de Orff ; saisissante pour les uns, extérieure pour les autres, elle se hisse à la troisième place.

Présence et engagement distinguent la lecture vibrante de Kurt Eichhorn, quitte à basculer dans une peinture un poil démonstrative ; quelle force pourtant ! Si le baryton Hermann Prey s’y fait remarquer… côtés solistes, ce sont Dietrich Fischer-Dieskau et Gundula Janowitz qui alignent tous les superlatifs dans la vision de bout en bout théâtrale d’Eugen Jochum, d’une vie et d’une beauté ravageuses, simplement idéale.

Palmarès

N°1
Version C :
Eugen Jochum
Gundula Janowitz, Gerhard Stolze, Dietrich Fischer-Dieskau, Chœurs et Orchestre du Deutsche Oper de Berlin, dir. Eugen Jochum
DG, 1967 N°2
Version F : Kurt Eichhorn
Lucia Popp, John van Kesteren, Hermann Prey, Chœurs de la Radio bavaroise, Orchestre de la Radio de Munich, dir. Kurt Eichhorn
RCA, 1973

N°3
Version B : Kristjan Järvi
Kiera Dufy, Marco Panuccio, Daniel Schmutzhard, Chœurs et Orchestre Symphonique de la MDR, dir. Kristjan Järvi
Sony, 2012

N°4
Version E
: Seiji Ozawa
Edita Gruberova, John Aler, Thomas Hampson, Shin-yu Kai Choir, Orchestre Philharmonique de Berlin, dir. Seiji Ozawa
Philips, 1988

N°5
Version D
: Riccardo Muti
Arleen Auger, John van Kesteren, Jonathan Summers, Chœurs et Orchestre Philharmonia, dir. Riccardo Muti
EMI, 1979

N°6
Version A
: Charles Dutoit
Beverly Hoch, Stanford Olsen, Mark Oswald, Chœurs et Orchestre Symphonique de Montréal, dir. Charles Dutoit
Decca, 1996

Participez

Vous pouvez voter pour votre version préférée du dimanche 20h30 au mercredi minuit, et laisser vos commentaires et tenter de gagner le disque France Musique de la semaine.

Sur le même thème