« Provence et Languedoc à l’opéra en France au XIXe siècle » par J-C Branger et et Sabine Teulon-Lardic

Sélectionné pour le Prix France Musique des Muses 2018, « Provence et Languedoc à l’opéra en France au XIXe siècle » de J-C Branger et Sabine Teulon-Lardic est publié aux éditions de l'Université de Saint-Etienne. Présentation du livre et des auteurs.

« Provence et Languedoc à l’opéra en France au XIXe siècle » par J-C Branger et et Sabine Teulon-Lardic
" Provence et Languedoc à l'opéra en France au XIXème siècle " de Jean-Christophe Branger et Sabine Teulon-Lardic, © France Musique

Quelques mots sur Jean-Christophe Branger et Sabine Teulon-Lardic

Professeur à l’université de Lorraine, Jean-Christophe Branger mène des recherches sur la musique française au tournant des 19e et 20e siècles et plus particulièrement sur Jules Massenet et l’opéra.

Musicologue à Montpellier 3 (CRISES) et enseignante au Conservatoire de Nîmes, Sabine Teulon-Lardic explore l'interaction des pratiques musicales et des lieux de diffusion en Languedoc aux 19e et 20e siècles, en sus de publications sur l’opéra-comique dixneuviémiste

Provence et Languedoc à l’opéra en France au XIXe siècle : cultures et représentations

Fruit d’un colloque qui s’est tenu à Saint-Etienne puis à Nîmes en 2014, cet ouvrage étudie la présence et la représentation de la Provence et du Languedoc dans plusieurs opéras français du 19e, de Gounod à Séverac. Les exemples réunis dans ce livre témoignent d’une fascination renouvelée pour ces territoires et leur culture. Au cours de seize chapitres, des historiens et des musicologues proposent une réflexion qui, en étudiant les divers aspects de cet engouement, participe de l’histoire culturelle.

  • Quelle est la place de cet ouvrage dans votre carrière ?

Cet ouvrage reflète des préoccupations communes aux deux éditeurs scientifiques pour des répertoires négligés ou méconnus de la musique française. Il constitue aussi un témoignage des activités de l’Institut européen Séguier (Nîmes) et celles liant l’université Jean-Monnet avec l’Opéra de Saint-Etienne où sont organisés depuis plus de dix ans des colloques accompagnant les productions importantes de ce théâtre, comme Les Barbares de Saint-Saëns ou des opéras méconnus de Massenet.

  • Qu’avez-vous cherché à montrer dans/avec cet ouvrage ?

Le corpus de 40 opéras mettant en scène les territoires méridionaux dessine un espace physique (paysages travaillés par les arts de la scène) et culturel par ses danses et chansons de la civilisation agraire, magnifiant le bonheur de vivre. Conçu pour les théâtres parisiens puis européens, cet espace représente symboliquement une latinité triomphante et un moyen âge chrétien mythifié. Il devient idéologique lorsqu’il prône le chant de la terre en milieu contemporain (influence du Félibrige), alors que le réseau ferré irrigue ces lieux désormais prisés par l’héliotropisme.

  • Quels sont vos prochains projets ?

Sabine Teulon-Lardic explore ce corpus d’opéras et leur diffusion dans les théâtres antiques du Midi de la France tandis que Jean-Christophe Branger prépare une biographie de Jules Massenet pour les éditions Fayard.

Librairies partenaires du Prix France Musique des muses