Projet uNopia : un camion-scène pour apporter la musique classique à tous

Le jeune pianiste Guilhem Fabre lance un projet fou : organiser une tournée de spectacles autour de la musique classique avec un camion-scène qui sillonnera la France, et à plus long terme, l’Europe.

Projet uNopia : un camion-scène pour apporter la musique classique à tous
uNopia, un camion-scène pour parcourir la France puis l'Europe, © Tiphaine Boilet

Comment faire parvenir la musique classique aux personnes qui ne franchissent pas les portes des salles de concert ? En la jouant dans la rue, devant chez eux, dans les coins reculés. C’est le pari d’uNopia, un projet mené par le pianiste Guilhem Fabre. « Cela fait cinq ans que je cherchais à allier mes deux passions : le piano et le voyage, deux choses difficiles à concilier. » Après réflexion, il trouve l’idée d’un camion-scène qui se déplacerait en France dans un premier temps, puis sur les routes d’Europe. « Le public de la musique classique est associé à une certains élite or ça n'a pas de sens. C'est une distorsion de l'Histoire », commente l'initiateur du projet qui souhaite revenir à une époque où la musique pouvait s'adresser à tous. 

« L’été 2018 sera une tournée de démarrage. Le temps de prendre possession du camion, d'organiser une première résidence et de faire des vidéos pour communiquer sur le projet », explique Guilhem Fabre. Une fois les financements trouvés (uNopia a lancé une cagnotte en ligne et compte sur des partenaires) le camion-scène partira chaque été un mois dans une région de France pour donner un spectacle musical conçu avec différents artistes déjà impliqués dans le projet comme la soprano Johanne Cassar, l’altiste Olivier Marin, l’accordéoniste Sophie Aupied, le violoncelliste Alexis Derouin et la pianiste Sarah Margaine. 

« Je ne sais pas comment ils ont fait pour accepter ! », plaisante le pianiste Guilhem Fabre. Pour le moment, la petite troupe de musiciens s’est engagée bénévolement dans le projet et a accepté de mettre entre parenthèses plusieurs fois dans l’année leurs autres engagements. Afin de se faire connaître et ainsi financer les tournées, le camion-scène pourrait débuter en proposant aux festivals de leur offrir une scène « off » avec des concerts mobiles. 

Une manière aussi de tâter le terrain avant de se jeter dans le grand bain de la tournée française puis européenne. Plus ambitieuse, cette tournée ferait escale dans différents pays, sur les traces des grands compositeurs. La camion-scène partirait de Paris pour rejoindre Moscou. « J’aimerais vraiment que ce soit une aventure, réjouissante, un peu folle, ardente », s’enthousiasme le fondateur du projet. 

En attendant, il ne reste que quelques jours pour boucler le premier budget afin qu’uNopia puisse voir le jour avec comme première étape : l’achat du fameux camion-scène.