Des aides et un label pour la maison de Georges Bizet

La maison où vécut Georges Bizet, située à Bougival, a été labellisée "patrimoine d'intérêt régional". Ce label permet d'obtenir des aides financières dédiées à la rénovation et la mise en valeur.

Des aides et un label pour la maison de Georges Bizet
La chambre de Georges Bizet, dans sa maison de Bougival, © Radio France / Radio France / Victor Tribot Laspière

C'est dans cette maison à Bougival, dans les Yvelines, que Georges Bizet a composé Carmen. C'est aussi là qu'il a rendu son dernier soupir. Malgré son intérêt historique, le bâtiment a besoin d'importantes restaurations. La région Île-de-France lui a donc attribué le label "patrimoine d'intérêt régional". Cet outil, réservé aux site non protégés au titre des monuments historiques, déclenche l'attribution d'aides financières : d'abord 500 000 euros pour les rénovations, puis 30 000 euros pour la mise en valeur. 

Le label offre «une notoriété touristique et culturelle, explique le maire de Bougival, dans les colonnes du Parisien, avant de poursuivre :  c'est une étape importante, mais ce n'est pas suffisant ». La ville souhaite intégrer la maison de Bizet à son projet de Centre européen de musique, réparti en plusieurs lieux. L'une des figures de proue serait l'espace Carmen, composé d'un auditorium, d'un studio d'enregistrement, d'une librairie et d'une salle d'exposition.

L'année dernière, craignant une démolition, la municipalité et plusieurs associations avaient déjà lancé une campagne de financement participatif pour racheter la maison à la famille Pellistrandi et la restaurer. Le département des Yvelines s'était porté acquéreur. Il faut à présent lancer les travaux et donner forme au Centre européen de musique qui doit aussi comporter la villa de la cantatrice Pauline Viardot, la sœur de Maria Malibran. Le bâtiment, en ruines, recevra également des aides.