" Musique en utopie " de Joël-Marie Fauquet - Sélection du Prix France Musique des Muses 2020

Sélectionné pour le Prix France Musique des Muses 2020 "Musique en utopie. Les voies de l'euphonie sociale de Thomas More à Hector " de Joël-Marie Fauquet est édité aux Presses Université Paris-Sorbonne

" Musique en utopie " de Joël-Marie Fauquet - Sélection du Prix France Musique des Muses 2020
" Musique en utopie " de Joël-Marie Fauquet (Presses Université-Paris Sorbonne) - Sélection du Prix France Musique des Muses 2020, © pôle vidéo-France Musique

Toutes les infos sur le prix   ici

L'auteur

Joël-Marie Fauquet est directeur de recherche honoraire en musicologie (IRPMF-CNRS, Paris). Il a animé un séminaire d'histoire sociale de la musique et publié ses travaux. Parallèlement, il a reconstitué la version Orphée de Gluck par Berlioz, publié deux ouvrages sur César Franck et un Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle.

Le livre

L'ouvrage est le premier à faire du lecteur un voyageur qui, de cités en cités virtuelles, découvre la fonction primordiale tenu par la musique dans les « pays de nulle part ». L'itinéraire imagé relie Utopia de Thomas More (1516) à Euphonia ou la ville musicale d'Hector Berlioz (1844) à travers une forêt de textes où Rabelais voisine avec Casanova. La musique, en tant que langage idéal des utopies visitées, est l'essence vertueuse, politique et poétique, de l'euphonie sociale.

  • Quelle est la place de cet ouvrage dans votre carrière ?

Cet ouvrage est une étape dans les recherches que je mène depuis longtemps en matière d'histoire culturelle, particulièrement sur la fonction sociale de la musique.  

  • Qu'avez-vous cherché à montrer avec cet ouvrage ?

À mieux faire connaître les territoires musicaux de l'utopie littéraire, la musique étant le seul art qui y soit couramment pratiqué. À souligner le rôle constitutif de la musique dans les doctrines des utopies sociales, en rapport avec la modernité. À montrer que, si la fiction utopique dépasse la réalité, l'alternative radicale trop parfaite qu'elle propose à celle-ci peut conduire à la catastrophe, ce que prouve le dénouement d'Euphonia ou la ville musicale de Berlioz.

  • Quels sont vos prochains projets ? 

Ils se situent dans le prolongement du présent livre avec, notamment, un ouvrage en cours de rédaction sur l'organisation du travail du musicien en France au XIXe siècle.