Musicopolis : Lili Boulanger à Paris en 1918

Un compositeur, une ville, une date. Cette semaine Musicopolis vous emmène sur les pas de la compositrice Lili Boulanger à Paris en 1918.

Musicopolis : Lili Boulanger à Paris en 1918
Musicopolis : Lili à Paris mea

Le 9 mars 1918, à Paris, 5 mélodies d'une jeune compositrice de 24 ans, Lili Boulanger, sont créées lors du concert mensuel de la Société Nationale de Musique. La jeune femme n'assiste pas au concert dans la salle de l'Ancien Conservatoire, rue Bergère, elle est souffrante, et on l'a emmenée à Mézy sur Seine dans les Yvelines, à l'Ouest de Paris, où elle est à l'abri des bombardements allemands qui menacent Paris.

Lorsque les 5 mélodies de Lili Boulanger sont créées en mars 1918, les Parisiens connaissent la jeune compositrice de réputation. Mais ils n'ont pas eu l'occasion d'entendre beaucoup d'oeuvres d'elle. Elle a eu une courte période de notoriété en 1913, lorsqu'elle a remporté le Premier Grand Prix de Rome, LE grand concours pour les jeunes compositeurs. Lili, à l'âge de seulement 19 ans, avec sa cantate Faust et Hélène, est la première femme à être honorée du Prix par un jury pourtant réputé pour sa misogynie. Il fallait que la jeune musicienne soit exceptionnelle pour susciter l'unanimité du jury et de tous les critiques. Comment en est-elle arrivée, à 19 ans, à un tel niveau d'excellence ?

Le 15 mars 1918, Lili Boulanger mourait à l'âge de 24 ans. Retour sur le parcours de cette jeune musicienne, première femme à obtenir le Prix de Rome (1913), en cinq émissions.

Sur le même thème