Les disques de chevet d'Emmanuelle Haïm

Cinq disques de chevet, comme autant de jalons sur un parcours musical, choisis par Emmanuelle Haïm.

♫ Richard Strauss
Lieder d’Ophélie :
“Wie erkenn’ich mein Treulieb”
“Guten Morgen, ‘s ist Sankt Valentinstag”
“Sie trugen ihn auf der Bahre bloss”

Elisabeth Schwarzkopf, soprano
Glenn Gould, piano

**♫ Jean-Philippe Rameau*
Ouverture de Naïs *
Orchestra of the Eighteenth Century
Franz Brüggen, direction

♫ Belà Bartόk
Allegro Barbaro
Version : Zoltàn Kocsis, piano

♫ Igor Stravinvsky
Le sacre du printemps

La danse de la terre
La glorification de l’élue
La danse sacrale

Version: Berliner Philharmoniker
Sir Simon Rattle, direction

♫ Franz Schubert
Le voyage d’hiver : 
« Gute nacht »
Version : Christian Gerhaher, baryton avec Gerold Huber au piano

Mais également :
**♫ Johann Sebastian Bach
L’art de la fugue. Contrapunctus 1. 

Version ** : André Isoir sur l’orgue Gerhard-Grenzig de St Cyprien-en-Périgord

**♫ Bach-Busoni*
Prélude de choral « ich ruf zu dir » BWV 639*
Yvonne Lefébure, piano

**♫ Frédéric Chopin
Le largo de la sonate pour violoncelle et piano opus 65
Version ** : bis du récital à Wigmore Hall par Miklόs Perényi

Sur le même thème