« Léo Delibes » de Pauline Girard - Sélection Prix France Musique des Muses 2019

Sélectionné pour le Prix France Musique des Muses, Pauline Girard est l'auteur de « Léo Delibes. Itinéraire d'un musicien, des Bouffes-Parisiennes à l'Institut » publié chez Vrin. Présentation de l'ouvrage, de l'auteur et entretien.

« Léo Delibes » de Pauline Girard - Sélection Prix France Musique des Muses 2019
" Léo Delibes. Itinéraire d'un musicien, des Bouffes-Parisiennes à l'Institut " de Pauline Girard (éd. Vrin) , © Tom Jakubowicz/Maud Noury - Radio France

Toutes les infos sur le prixici

Quelques mots sur l'auteur

Ancienne élève de l’École nationale des chartes, Pauline Girard est conservatrice en chef à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, où elle assume la direction du département des collections théâtrales depuis 2017, après avoir passé de nombreuses années au Département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France, et plus particulièrement à la Bibliothèque-Musée de l’Opéra. Ses fonctions l’ont conduite à s’intéresser largement à l’histoire du spectacle au XIXe et au XXe siècle. Elle est notamment l'auteur d’une thèse d’École des chartes sur le Théâtre de la Gaîté, d’articles sur le décor d’opéra, le ballet et la musique de scène. 

Léo Delibes. Itinéraire d'un musicien, des Bouffes-Parisiennes à l'Institut 

Cet ouvrage vise avant tout à combler le vide bibliographique entourant Léo Delibes, l’auteur de la musique du ballet Coppélia et de l’opéra Lakmé, compositeur choyé de son vivant, puis décrié et quelque peu oublié, malgré la permanence de plusieurs de ses œuvres au répertoire. De 1836 à 1891, le parcours de ce jeune homme doué conduit à s’interroger sur les difficultés pour un musicien de faire carrière sous le Second Empire, de ne pas se laisser enfermer dans un genre mineur, et d’accéder aux théâtres prestigieux que sont l’Opéra et l’Opéra-Comique. Après la guerre de 1870, d’autres questions se posent avec la maturité artistique : comment ne pas se laisser déborder par les obligations et les séductions de la réussite académique et sociale, et tracer son chemin devant l’influence grandissante de l’œuvre wagnérienne face à laquelle tout musicien de ce temps est sommé de se positionner.

  • Quelle place occupe ce livre dans votre carrière ?

Ce livre est le fruit d’une amitié et d’un peu plus de dix ans de recherches intermittentes. Il a été entrepris spontanément et par plaisir, dans le souci de mettre à profit les compétences et l’expertise acquises grâce à ma formation d’historienne et à mon métier de conservatrice de bibliothèque exercé notamment au Palais-Garnier. J’aime raconter : le genre biographique, récit de vie, m’attirait particulièrement et le choix de Delibes répondait à mon goût pour des artistes et des répertoires injustement négligés. 

  • Qu'avez-vous voulu montrer avec cet ouvrage ? 

Cette biographie de Léo Delibes se distingue de ses devancières par son approche plus historique et contextuelle de la vie du compositeur, faisant la part belle à l’évocation de l’homme et à l’analyse de la réception de ses œuvres. Elle s’appuie également sur de nombreuses sources jusque-là inexploitées, qui permettent d’apporter un éclairage nouveau sur des œuvres ou des faits déjà connus, et de découvrir quelques opus jusqu’alors oubliés.

  • Quels sont vos prochains projets ? 

Je vais continuer mes recherches en histoire du spectacle des XIXe et XXe siècles, au gré des opportunités, en lien notamment avec les passionnants fonds de théâtre conservés à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, que je travaille, avec mon équipe, à faire mieux connaître au public et aux chercheurs.

Liste des librairies partenaires du Prix France Musique des Muses