« Le Voyage d’hiver de Schubert » d'Ian Bostridge (Actes Sud) - Sélection Prix France Musique des Muses 2019

Sélectionné pour le Prix France Musique des Muses, « Le Voyage d’hiver de Schubert, Anatomie d'une obsession » d'Ian Bostridge est publié chez Actes Sud. Présentation de l’auteur, du livre et entretien.

« Le Voyage d’hiver de Schubert » d'Ian Bostridge (Actes Sud) - Sélection Prix France Musique des Muses 2019
" Ian Bostridge : Le Voyage d’hiver de Schubert " (éd. Actes Sud-Paris), © Tom Jakubowicz/Maud Noury - Radio France

Toutes les infos sur le prixici

Quelques mots sur Ian Bostridge

Après des études universitaires à Oxford et un doctorat en histoire de la sorcellerie, Ian Bostridge se destinait à une carrière d’historien, de chercheur et de professeur. Jusque-là chanteur amateur, passionné par le répertoire de Benjamin Britten, dont il est devenu l’un des plus grands interprètes, Bostridge s’impose comme l’un des ténors les plus originaux de sa génération, au cours d’une carrière professionnelle qu’il commence tardivement, à l’âge de trente ans. Bostridge est aussi un essayiste de grand talent, qui, après avoir publié sa thèse de doctorat, a écrit un recueil de notes sur la musique, paru à Londres en 2011, et qui a été un succès de librairie.

Le Voyage d’hiver de Schubert, Anatomie d'une obsession

Le nom de Ian Bostridge est indissociable du Voyage d’hiver de Franz Schubert, dont il est l’un des interprètes majeurs. Dans cet ouvrage déjà traduit et publié dans plus de dix langues, le ténor anglais nous fait partager “l’obsession” qu’il nourrit pour cette œuvre depuis le début de sa carrière. En disséquant le cycle de lieder de Schubert, et en replaçant sa création dans son contexte sociohistorique, c’est bien à un voyage à l’intérieur d’une œuvre que nous convie ici Ian Bostridge. Il nous livre une somme musicologique tout en faisant participer le lecteur à une véritable enquête sur le sujet. L’auteur nous montre également comment Le Voyage d’hiver est devenu une icône de la culture allemande et comment il a influencé d’autres grands musiciens, mais aussi la littérature, et notamment les écrits de Thomas Mann.
Que l’on soit ou non connaisseur du Voyage d’hiver, cet essai admirablement construit et illustré est une incursion magistrale au cœur du romantisme allemand.

  • Quelle est la place de cet ouvrage dans votre carrière ?

Ce livre explore une oeuvre musicale qui tient une place déterminante dans ma vie et dans ma carrière. J'ai été historien, et tenter de comprendre la place culturelle qu'occupe le Voyage d'hiver est un retour à ma vocation première.

  • Qu’avez-vous cherché à montrer dans cet ouvrage ?

Je voulais montrer au gens, qui peut-être ne connaissent pas Le Voyage d'hiver ou même la musique classique, que c'est une oeuvre majeure d'une grande profondeur, qui mérite autant d'intérêt que la Chapelle Sixtine, une pièce de Chekhov ou les écrits de Marcel Proust.

  • Quels sont vos prochains projets ?

En musique, un nouveau cycle de mélodies écrites par le musicien de jazz Brad Meldau, que nous allons interpréter ensemble*. C'est selon moi une pièce remarquable aux textes magnifiques.
En littérature, un livre sur le contexte culturel de quelques rôles que j'ai interprétés : Néron, Jephtée, Gustav Von Aschenbach

(propos traduits par Colomba Gilles)

* concert le 25 février 2019 à la Philharmonie de Paris - renseignements ici

Librairies partenaires du Prix France Musique des Muses