Optimiste malgré le Covid, le Festival de Bayreuth dévoile sa programmation 2021

Le festival d'opéra, fondé en 1876 par Richard Wagner, avait été été obligé d'annuler son édition 2020 à cause de la crise sanitaire.L'édition 2021 devrait voir Oksana Lyniv devenir la première femme à diriger au palais des festivals.

Optimiste malgré le Covid, le Festival de Bayreuth dévoile sa programmation 2021
Au programme : "Parsifal", "La Walkyrie" ou encore "Le Crépuscule des dieux", © AFP / Christof STACHE

Si la crise du Covid-19 le permet, les opéras de Richard Wagner résonneront en Bavière cet été. Le Festival de Bayreuth vient de dévoiler la programmation de son édition 2021, après avoir été contraint d'annuler l'an dernier son édition en raison du contexte sanitaire. La saison s'ouvrira sur Le Vaisseau fantôme, et Oksana Lyniv deviendra la première femme de l'histoire du festival à diriger un opéra.  Découvrez la programmation ci-dessous :

  • Le Vaisseau fantôme (le 25 juillet et le 20 août) sous la direction d'Oksana Lyniv, mise en scène de Dmitri Tcherniakov avec Eric Cutler, Georg Zeppenfeld, Asmik Grigorian, et Marina Prudenskaya.
  • Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg (le 26 juillet et le 24 août) sous la direction de Philippe Jordan, mise en scène de Barrie Kosky avec Michael Volle, Klaus Florian Vogt, Daniel Behle, Günther Groissböck, Camilla Nylund, et Johannes Martin Kränzle. 
  • Tannhäuser (le 27 juillet et le 23 août) sous la direction de Axel Kober, avec notamment Lise Davidsen, Ekaterina Gubanova, et Günther Groissböck.
  • La Walkyrie (le 29 juillet et le 19 août) sous la direction de Pietari Inkinen, mise en scène de Hermann Nitsch, avec Lise Davidsen, Iréne Theorin, Klaus Florian Vogt, Dmitry Belosselskiy, et Günther Groissböck.
  • Parsifal (le 10 août) en version de concert sous la direction de Christian Thielemann avec Stephen Gould, Michael Volle, Günther Groissböck, et Petra Lang.
  • Deux concerts avec des extraits de Parsifal, La Walkyrie et du Crépuscule des Dieux (le 22 et 25 août) sous la direction d'Andris Nelsons.