"La Symphonie Fantastique" par Claude Abromont - Sélection Prix France Musique des Muses

Sélectionné pour le Prix France Musique des Muses, Claude Abromont est l’auteur de "La Symphonie Fantastique : enquête autour d'une idée fixe" publié aux Éditions de la Philharmonie de Paris. Présentation de l'ouvrage, et rencontre avec l'auteur.

"La Symphonie Fantastique" par Claude Abromont - Sélection Prix France Musique des Muses
Couverture du livre de Claude Abromont "La Symphonie Fantastique : enquête autour d'une idée fixe", © Philharmonie de Paris

Quelques mots sur Claude Abromont

Claude Abromont est né en 1955 dans une famille où la musique occupait une place de choix. Dès l’âge de 15 ans, il se tourne vers la composition de musique contemporaine. Passionné par l'étude musicale, il entreprend des études musicologiques (couronnées d’un 1er prix d’Analyse du Conservatoire de Paris, puis d’un C.A. de Culture musicale). Il se partage dès lors entre la pédagogie (il est à présent Professeur d’Analyse du Conservatoire de Paris), la composition (qu’il finit pourtant par abandonner) et la vulgarisation (chroniques radio, conférences à la Philharmonie, notices de CD Harmonia Mundi, etc.).

La Symphonie Fantastique

A la manière d'une enquête policière, Claude Abromont multiplie et combine les angles d'approche autour de l'œuvre musicale sans doute la plus singulière du romantisme : la Symphonie fantastique d'Hector Berlioz. Avec cet ouvrage de référence sur le projet berliozien, Claude Abromont propose une vision renouvelée de la " musique à programme ", qui, en l'absence de paroles, communique un sens à l'auditeur par les seuls moyens expressifs de la musique instrumentale.

Trois questions à Claude Abromont

  • Quelle place occupe cet ouvrage dans votre carrière ?

Il s’agit du premier livre publié depuis que j’ai eu l’honneur de succéder à Michaël Levinas à la tête de la « grande » classe d’Analyse musicale du Conservatoire de Paris. Septième de mes livres, cet essai sur la Symphonie fantastique d’Hector Berlioz revêt une importance toute particulière à mes yeux : quand mes ouvrages musicologiques précédents tentaient d’approcher l’exhaustivité, que ce soit concernant la théorie musicale en 2001, ou encore pour les formes et les genres musicaux en 2010, m’astreignant pour cela au style neutre de rigueur pour des ouvrages destinés aux étudiants, j’ai enfin pu proposer une vision plus personnelle de la musique et de ce que peut offrir au lecteur une oreille engagée de musicologue. Loin d’un consensus sage et convenu, j’y expose ma lecture, mon « interprétation », y compris psychanalytique, des enjeux berlioziens. En filigrane, j’espère aussi transmettre pourquoi j’aime analyser la musique et les éblouissements qui sont les miens lorsque j’ai – trop rarement – la sensation de réussir à découvrir le cœur d’un projet créateur hors norme.

  • Que pensez-vous apporter aux lecteurs à travers votre ouvrage ?

Ma philosophie littéraire a toujours été celle d’imiter la dimension protéiforme d’un couteau suisse. Et ce livre, bien que différent des autres, n’y coupe pas ! A la fois initiation à la Symphonie fantastique et au style berliozien, introduction à la vision dix-neuviémiste du genre de la symphonie, aux enjeux de la musique à programme, et aussi présentation du foisonnant arrière-plan littéraire nourrissant l’imaginaire de Berlioz, ce livre ne se réduit toutefois pas à ces composantes. Au contraire, le lecteur mélomane pourra également, en suivant un minutage de référence, parcourir un guide d’écoute détaillé de l’œuvre, avant de prendre connaissance des nombreuses hésitations de Berlioz concernant la formulation de son programme. Et le lecteur plus studieux pourra à son tour réfléchir autour de la façon subtile qu’avait Berlioz de revisiter les modèles formels de son temps. Enfin, fruit ultime de mon enquête – obtenu en utilisant notamment une clé dévoilée par Berlioz dans sa nouvelle Euphonia écrite 14 ans après la symphonie –, une lecture dramaturgique générale et inédite de la symphonie prise dans son ensemble est proposée.

  • Quels sont vos projets futurs ?

Après avoir fini un second roman policier (encore en quête de son éditeur) qui est une suite de la Symphonie criminelle en mi bémol parue en 2013, j’ai mis en chantier un Précis d’analyse musicale dont la sortie est prévue pour la rentrée 2018. Ce sera le « grand frère » de mon Petit précis du commentaire d’écoute sorti en 2008. L’analyse musicale y sera abordée de façon pratique et concrète, les prolongements théoriques étant systématiquement mis en situation. Suivant un plan d’aspect pédagogique, enrichi de remarques sur les pièges et astuces de la discipline, ce précis permettra à l’analyste de se sentir pris en main depuis la découverte d’une partition à étudier, la recherche de la documentation complémentaire nécessaire, le choix de méthodes appropriées – éventuellement croisées –, jusqu’à la mise au net de son travail dans un devoir, un article, une conférence, voire un blog. Et un troisième roman devrait suivre...

Propos recueillis par Jean-Maël Thomas dans le cadre d'un projet de tutorat