La Serbie restitue un violon de maître volé à Paris en 2015

Volé en 2015, dans une maison du 19e arrondissement à Paris, un violon de maître a été restitué cette semaine par les autorités serbes à la France. L'instrument a été retrouvé en Serbie, après un long périple.

La Serbie restitue un violon de maître volé à Paris en 2015
Photo d'illustration de violon., © Getty / Mayumi Hashi

Il a traversé l'Europe, mais retourne finalement chez lui, à Paris, là où il avait été dérobé. C'était le 8 juin 2015 dans une maison du 19e arrondissement de la capitale. Un cambriolage comme un autre, en apparence. Le ou les voleurs emportent avec eux des vêtements et des bijoux. Mais le propriétaire s'inquiète surtout de la disparition de son trésor : un violon de maître. C'est un luthier italien de renom, Filippo Fasser qui l'a fabriqué pour lui dans les années 2000. Une pièce unique et numérotée, dont la valeur est estimée à 300 000 euros, selon une source proche de l'enquête. Grâce à ce luthier, l'enquête va rebondir et conduire les policiers français en Serbie.

Quelques semaines après le cambriolage, Filippo Fasser est contacté par un ressortissant serbe par email. Ce dernier veut faire estimer un violon. Comme beaucoup d'autres vendeurs potentiels, il contacte donc un expert en la matière, rien de surprenant. Mais en joignant les photos de l'instrument en question, le mystérieux correspondant se piège lui-même. Le luthier reconnaît aussitôt le violon qu'il a lui-même fabriqué. Filippo Fasser contacte un de ses confrères parisiens, qui contacte à son tour la victime. Les policiers serbes, à la demande de la police française, identifient rapidement l'expéditeur du message. Un homme installé à Prijepolje, une petite ville au sud de la Serbie. Une perquisition menée chez lui, en septembre 2015, permet de retrouver le violon de maître.

Chose assez rare, une cérémonie est organisée le 22 mars 2017 à l'ambassade de France à Belgrade, pour la restitution officielle de l'instrument à la France. «Pour marquer le coup et saluer le travail des enquêteurs serbes », explique-t-on à l'ambassade. L' occasion de souligner la coopération entre les deux pays, alors que plusieurs œuvres dérobées en France ou dans les pays voisins ces dernières années, ont été retrouvées par les autorités serbes. C'est le cas d'un tableau de Claude Monet, il y a quelques années, ou encore Le garçon au gilet rouge" (1888-1890) de Paul Cézanne, retrouvé en 2012. Il avait été volé quatre ans plus tôt, à la Fondation Bührle de Zurich en Suisse.