La pianiste russe Natalia Strelchenko retrouvée assassinée à son domicile

La pianiste norvégienne d’origine russe Natalia Strelchenko a été découverte sans vie dans son appartement de Manchester (Grande-Bretagne) lundi 31 août. Elle avait 38 ans.

La pianiste russe Natalia Strelchenko retrouvée assassinée à son domicile
La pianiste Natalia Strelchenko - Capture d'écran

Natalia Strelchenko - pianiste norvégienne d’origine russe - a été retrouvée assassinée lundi 31 août à son domicile de Manchester a annoncé la police. Selon les enquêteurs, la victime est décédée des suites de blessures infligées à la tête et au cou. Son compagnon, le contrebassiste John Martin, soupçonné du meurtre, a été arrêté par la police.

Natalia Strelchenko – surnommée « Strelle » - avait fait ses débuts au piano à l’âge de 12 ans au sein de l’orchestre symphonique de St-Petersbourg. Une carrière de soliste qui l’emmena à la rencontre de scènes prestigieuses comme le Wigmore Hall de Londres, le Carnegie hall de New-York ou le Franzosischer Dom de Berlin.

{% embed youtube xhLNu7GN_xI %}

« C’était une femme charmante et très vive. Cela m’émeut beaucoup de me dire que nous ne serons plus amenés à jouer ensemble. Natalia avait un effet captivant sur le public, elle jouait de manière flamboyante. C’était une vraie professionnelle » témoigne Roger Dowling, président du Alderley Edge Orchestra, pour lequel la pianiste s’était produite en mai.

Titulaire d’un doctorat en arts de l’Académie norvégienne de musique, elle avait quitté la Norvège il y a deux ans pour s’installer en Grande Bretagne. La pianiste devait se produire au cours des prochains mois en Norvège, en France et en Grande Bretagne comme l’indique son site internet.

Sur le même thème