La musique classique domine les concerts et plateaux musicaux diffusés à la télévision

Selon le onzième rapport annuel de l'Observatoire de la musique de la diversité musicale dans le paysage audiovisuel à partir d'un panel de 16 chaînes de télévision, la musique classique représente 36,4% des concerts et plateaux musicaux diffusés, détrônant ainsi l'historique pop-rock.

La musique classique domine les concerts et plateaux musicaux diffusés à la télévision
11e Victoires de la Musique Classique (2004) : Frédéric Lodéon décerne une Victoire d'Honneur à Mstislav Rostropovitch, © Getty / Franck Crusiaux

L'Observatoire de la musique scrute depuis 2009 la diversité de l'offre musicale à la télévision en termes d'artistes, de genres, de répertoires musicaux, de labels, de programmes, etc. à l'aide d'un comité technique réunissant le ministère de la Culture, le CSA, la SACEM ainsi que les syndicats professionnels de l'édition et de la production phonographique.

Pour l’année 2019, ces rapports soulignent que la musique est de moins en moins présente à la télévision, même si l’augmentation de la diversité des genres et des artistes diffusés doit être soulignée. Pour la première année, la musique classique est présente dans 36,4% des concerts et des plateaux musicaux diffusés (+5,8 pts), signant la plus forte variation (+23,3 pts vs. 2009) et détrônant ainsi l’historique pop-rock sur les chaînes hertziennes (TF1, France Télévisions (France 2, France 3, France 4), Canal+, Arte, M6, W9, CStar).

Trois chaînes exposent majoritairement le classique parmi les concerts et plateaux diffusés  : TF1 (73,8%, -2,4 pts) avec notamment le Solsberg Festival Sol Gabetta, France 2 (53,6%, +20 pts), puis France 3 (75,6%, -2,7 pts). Vient ensuite Arte (49,3%, -4,3 pts), qui l’expose au travers de 108 programmes dédiés.

Sur TF1, c'est Jordi Savall, concertiste, chef de chœur et chef d'orchestre, chercheur et pédagogue, qui totalise la plus forte part en diffusion, soit 11,3% de l'ensemble de la diffusion de concerts et plateau en direct (contre The Voice 8 à 6,4% ou The Voice Kids 6 à 2,8%). L’artiste interprète 226 titres au sein de 41 programmes diffusés entre 5h et 6h du matin sur TF1. Ce même artiste totalise 14,6% de parts en diffusion sur France 3, pour 905 titres interprétés au sein de 6 programmes, les Matinales constituant le programme majoritaire. Il faut néanmoins noter que la diffusion de concerts et d'interprétations plateau est en repli pour la deuxième année consécutive, et atteignent leur plus bas niveau : leur volumétrie horaire passe sous la barre des 2 000 heures (-16%).

L’année 2019 se caractérise par une baisse de la présence de la musique sur les chaînes numériques hertziennes comme sur celles du câble-satellite, et ce sur toutes les tranches horaires. Sur le panel étudié, le répertoire francophone progresse, à 48% de l’ensemble des diffusions ; le format des nouveautés atteint son plus bas niveau (68%) et, pour la seconde année consécutive, le rap prédomine (22%).

Consultez ici le rapport 2019 de la diversité musicale dans la paysage audiovisuel publié par le Centre National de Musique.