Covid-19 : la Folle Journée annule ses concerts en Région

La Folle Journée essaie de sauver une partie de son édition 2021. Après les dernières annonces gouvernementales liées à la crise sanitaire, des concerts prévus dans une quinzaine de villes partenaires autour de Nantes ont été annulés.

Covid-19 : la Folle Journée annule ses concerts en Région
La Folle Journée de Nantes annule ses événements en région, © Radio France / Guillaume Decalf

L'édition 2021 de la Folle Journée « en Région » aurait dû se dérouler les 30 et 31 janvier dans une quinzaine de villes partenaires autour de Nantes. En annonçant, le 7 janvier 2020, le prolongement de la fermeture des lieux culturels jusqu’à « début février », le Premier Ministre Jean Castex a quasiment condamné la tenue de l'évènement.

Un report préféré à une annulation complète

À Nantes, 140 000 billets pour 270 concerts ont été vendus en 2020, et pourtant un report s’annonce. Aucune décision n'a encore été prise pour le principal festival à Nantes, mais les concerts dans les villes partenaires sont d'ores et déjà annulés.

«Les dernières annonces gouvernementales nous contraignent à annuler la manifestation», a déclaré Christelle Morançais, présidente (LR) de la Région, citée dans le communiqué de presse. « Pour autant, nous restons pleinement mobilisés pour maintenir, sur l'année 2021,un rendez-vous culturel territorialisé d'exception, labellisé Folle Journée, et allons en étudier les modalités avec les villes.»

Une version allégée préconisée

Une version exclusivement nantaise et fortement allégée de La Folle Journée pourra-t-elle voir le jour au mois de février ? Les organisateurs, qui espèrent encore sauver quelques morceaux de ce rendez-vous, devraient publier un communiqué sur leur site le 12 janvier. Mais cette annonce pourrait encore être mise sous réserve selon les prochaines décisions du gouvernement.

L'édition 2021 propose des concerts exclusivement en journée, principalement consacrés aux œuvres de Jean-Sébastien Bach et Wolfgang Amadeus Mozart. La Région a annoncé, le vendredi 8 janvier, l’organisation d’une réunion de travail pour définir « un nouveau format qui pourrait permettre aux Ligériens de bénéficier de concerts dans un format adapté au cours du printemps ».

En 2020, la 26e édition de la Folle Journée de Nantes, consacrée à Beethoven, avait attiré plus de 150 000 spectateurs, dont 10 000 scolaires, qui avaient assisté à 271 concerts donnés par 1800 artistes en cinq jours.