L'Italie acquiert des lettres inconnues de Verdi

Les documents devaient être vendus aux enchères à Londres. Mais l'Italie a employé son droit de préemption pour récupérer ces lettres inconnues et éviter qu'elles ne soient soustraites aux chercheurs. L'achat est salué par plusieurs personnalités italiennes.

L'Italie acquiert des lettres inconnues de Verdi
Ces manuscrits de Verdi devaient être vendus aux enchères, © Getty / API / Contributeu

Elles ont failli finir dans une collection privée, mais le gouvernement italien en a décidé autrement. Le ministère des Biens et Activités culturelles, équivalent du ministère de la Culture en France, a acquis 36 lettres manuscrites écrites par Giuseppe Verdi entre 1844 et 1851. Ces documents inconnus devaient être vendus aux enchères à Londres par la maison Sotheby's, mais le ministère a fait usage de son droit de préemption et est parvenu à acheter le lot pour près de 360 000 livres sterling. Il comprend des lettres du compositeur adressées à la comtesse Clara Maffei, une dédicace à la chanteuse Marie Delna et surtout une correspondance avec le librettiste Salvatore Camarano, auteur des livrets de Luisa Miller, Alzira et La bataille de Legagno, mis en musique par Verdi.

Un patrimoine à la disposition du public

Ces documents constituent des sources importantes concernant « la genèse d’œuvres comme Luisa Miller et Alzira », a commenté un représentant du ministère. Cet achat a été salué par le conseiller régional Massimo Mezzetti comme « une trouvaille extraordinaire ». Des députés y ont vu «l'engagement » du ministre concerné, Dario Franceschini, en faveur du retour du patrimoine italien. Le maire de Bussetto, petite ville qui englobe le hameau natal de Verdi, espère que ces documents reviendront à sa commune. « J'ai déjà enclenché le processus, a-t-il expliqué, et je compte bien solliciter plusieurs personnes ». C'est le ministère des Biens et Activités culturelles qui décidera de leur destination finale, mais la priorité est de les mettre à disposition des chercheurs et du public.