L'histoire des compositrices à travers les siècles : la France

D'Elisabeth Jacquet de la Guerre à Germaine Tailleferre, la musique française voit le nombre de femmes impliquées dans la vie musicale croissant ; n'étaient-ce point les femmes qui tenaient les salons, centres de la vie et de la nouveauté artistique et musicale tout au cours du XIXe siècle ?

L'histoire des compositrices à travers les siècles :  la France
France compositrices 603X380
elisabeth
elisabeth

À ÉCOUTER

Histoire de...compositrices, Elisabeth Jacquet de la Guerre (10)

Elisabeth Jacquet de la Guerre (1665 – 1729)

Une figure singulière, que cette fille de musiciens, qui se forge un renom à la cour de France grâce à ses talents de compositrice et d'interprète : Elisabeth Jacquet de la Guerre. «La petite Jacquet» faisait tellement l'admiration de son public de la cour, que la marquise de Montespan la retenait pour quelques années à Versailles. Le Parnasse français relate: « Le roi éprouve un vif plaisir à l'entendre au clavecin; ce qui motiva Madame à la garder durant trois ou quatre années, pour se divertir de la manière la plus agréable, et d'enchanter toutes les personnes de la cour lui rendant visite. Ce fut là une tâche, dont la jeune Demoiselle s'acquitta avec grand succès. »


helene
helene

À ÉCOUTER

Histoire de...compositrices, Hélène de Montgeroult ( 1764 -1836 )(15)

Hélène de Montgeroult ( 1764 -1836 )

Toutes ces femmes qui ont participé à l'histoire, se sont fait entendre, ont été appréciées, jouées, puis, plus que les compositeurs ont peu à peu disparu dans les abîmes. Certaines ont laissé des traces écrites dans les mémoires, Jacquet de la Guerre a eu une place dans le Parnasse de Titon du Tillet, Leonarda a été considérée comme « la muse novaraise par excellence », on trouve mention de Marianne von Martinez dans les ouvrages de Charles Burney, mais beaucoup ne laissent qu'un nom sur une page de titre, attendant que quelqu'un veuille bien les jouer.


revolution
revolution

À ÉCOUTER

Histoire de… Les Compositrices (16) compositrices d'opéra sous la Révolution française

Compositrices d'opéra sous la Révolution française

L'opéra est un genre particulièrement apprécié des français: en effet, les français aiment que la musique repose sur un texte, et encore mieux qu'elle s'appuie sur une représentation scénique, chantée et/ou dansée, ce qui a rendu si difficile l'établissement d'une musique instrumentale en France au XIX° siècle. Le genre de l'opéra est très exigeant pour ses créateurs: par définition il demande un texte et une musique, donc deux compétences différentes. Or, composer la musique d'un opéra suppose une éducation musicale très approfondie, notamment pour l'écriture de l'orchestre, et pour la conduite dramatique. Premier obstacle pour les femmes, qui n'y ont pas accès.


louise
louise

À ÉCOUTER

Histoire de… Les Compositrices (18) Louise Farrenc

Louise Farrenc (1804 -1875)

Une figure majeure de la musique à Paris au cours du XIX° siècle, Louise Farrenc. Louise est née Dumont en 1804, issue d'une longue lignée d'artistes au service de la royauté, avec notamment plusieurs femmes peintres, et un frère sculpteur. Enfant prodige, elle a reçu très tôt des leçons qui ont fait d'elle une pianiste accomplie, et à l'âge de 15 ans, elle commençait à prendre des leçons avec Anton Reicha, professeur de composition au conservatoire.


france debut 19
france debut 19

À ÉCOUTER

Bonjour à tous, c'est Histoire de… Les compositrices (20) en France, début XIX°

Les compositrices en France, début XIXème

Quelques compositrices françaises, parfois en même temps interprètes de premier ordre, ou ayant fait leur carrière en France: Louise Bertin, Loïsa Puget, Maria Malibran et Pauline Viardot.


marie jaell
marie jaell

À ÉCOUTER

Histoire de... Les compositrices (24) Marie Jaëll

Marie Jaëll ( 1846 - 1925 )

Si chacune des musiciennes de cette Histoire des compositrices est un individu unique, on retrouve quelques traits communs entre toutes. Et d'abord l'environnement familial. Elles ont généralement été soutenues par leurs parents au moins pour commencer la musique. C'est le cas de Marie Jaëll.


augusta holmes
augusta holmes

À ÉCOUTER

Histoire de... Les Compositrices (25) Augusta Holmès

Augusta Holmès (1847 – 1903)

Beaucoup de musiciennes de cette histoire des compositrices ont été fragiles, en proie au doute, souvent blessées par les attaques d'une société qui n'était pas prête à les accepter, ce qui n'est pas le cas d'Augusta Holmès.


chaminade
chaminade

À ÉCOUTER

Histoire de... Les Compostirices (26) Cécile Chaminade

  • Cécile Chaminade ( 1857 -1944)*

En France dans la deuxième partie du XIX° siècle, un certain nombre de musiciennes ont réussi à faire carrière : Pauline Viardot, Marie Jaëll et Augusta Holmès, ou encore Cécile Chaminade.


melanie bonis
melanie bonis

À ÉCOUTER

Histoire de... Les Compositrices (27) Mélanie Bonis

Mélanie Bonis ( 1858 - 1937 )

La seule compositrice connue sous un pseudonyme de cette fin du XIXe siècle était Mel Bonis, à la fois diminutif de Mélanie Bonis, qui était une manière de cacher son prénom féminin. Parmi les compositrices du XIX° siècle, Mel Bonis a une grande chance, celle d'avoir une famille consciente de son héritage, qui fait tout pour faire connaître et faire jouer la musique de cette ancêtre discrète à son époque.


france fin xix
france fin xix

À ÉCOUTER

Bonjour à tous, c'est Histoire de... Les compositrices (31) compositrices françaises fin de siècle

Les compositrices françaises fin de XIXème siècle

Louise, la fille aînée de Pauline Viardot est née en 1841. Autodidacte, elle laisse le témoignage suivant dans ses mémoires: « J'appris seule, langues, histoire, littérature et sujets similaires, et la seule aide que j'aie eu en orchestration fut le Traité de Berlioz. Cette méthode a ses bons et ses mauvais côtés. Un autodidacte n'a pas le nom et l'autorité d'un professeur pour l'épauler, et il n'a pas de clique pour le soutenir quand il paraît en public.»


nadia et lili
nadia et lili

À ÉCOUTER

Histoire de... Les Compositrices (33) Nadia et Lili Boulanger

Nadia ( 1887 - 1979 ) et Lili Boulanger ( 1893- 1918 )

La famille Boulanger était musicienne depuis plusieurs générations, comptant notamment une grand-mère chanteuse à l'opéra comique, un grand-père violoncelliste et un père compositeur, prix de Rome en 1835, et professeur de chant au Conservatoire. La mère, née Mychetsky, était venue de St Petersbourg étudier avec Ernest Boulanger, et l'avait épousé malgré une différence d'âge de 43 ans. Les deux soeurs, Nadia et Lili, ont laissé une empreinte indélébile sur le cours de l'histoire de la musique en France, mais aussi aux Etats-Unis, notamment.


germaine
germaine

À ÉCOUTER

Histoire de... Les compositrices (34 ) Germaine Tailleferre

Germaine Tailleferre ( 1892 -1983 )

Curieux destin que celui de Germaine Tailleferre, plein de paradoxes. Si son nom est connu parce qu'elle a été membre du Groupe des Six, en revanche sa musique ne l'est pas. Sa vie a été assez peu heureuse sur le plan sentimental comme sur le plan matériel, et pourtant sa musique est pleine de fraîcheur, de joie, de clarté.

⇒ Continuez le voyage à travers l'histoire des compositrices dans les pays germaniques
Retour au sommaire

Sur le même thème

Mots clés :