L'histoire des compositrices à travers des siècles : de l'Antiquité à la Renaissance

Alors qu'elles ont toujours fait partie de l'histoire de la musique, les traces des compositrices ont été systématiquement effacées de la mémoire collective. Afin d'en comprendre les raisons, Anne -Charlotte Rémond remonte le fil de l'histoire depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours dans tout un mois d'Histoire de...consacrée aux compositrices.

L'histoire des compositrices à travers des siècles : de l'Antiquité à la Renaissance
Moyen Age frontpage 603X380
tour d'horizon
tour d'horizon

Écoutez

Histoire de...compositrices, Tour d'horizon

Tour d'horizon

Pourquoi les compositrices n'apparaissent-elles pas dans l'histoire générale de la musique ? C'est ce que cette série d'émissions va essayer de percer à jour : alors qu'il y en a eu à toutes les époques, alors qu'elles ont été souvent appréciées et reconnues par leurs contemporains, pour quelles raisons sociales, politiques, ou raisons de civilisation, les compositrices ont été effacées de nos mémoires… rayées de l'histoire !?


antiquité
antiquité

Écoutez

Histoire de… Les compositrices (2) Antiquité et premiers temps de la Chrétienté

Antiquité et premiers temps de la Chrétienté

Si nous trouvons souvent mention de femmes musiciennes, chanteuses, danseuses, dans les textes grecs anciens, Sappho est sans doute la seule grande figure créatrice féminine dont il reste des traces. Cette grande poétesse et musicienne vivait dans la ville de Mytilène vers 600 avant notre ère. La Grèce consistait à cette époque en une multiplicité de villes et de petits états, qui d'une manière générale, pratiquaient une ségrégation hommes-femmes. Les femmes vivaient beaucoup entre elles, et c'est dans cette communauté féminine que chante Sappho.


hildegard
hildegard

Écoutez

Histoire de...compositrices, Kassia et Hildegard (3)

Le Moyen-Age : Kassia (805/810 - avant 865) et Hildegard von Bingen (1098 - 1179 )

Les musiciennes étaient encore plus que les autres femmes soumises à la domination masculine et à la misogynie ambiante. Si elles étaient professionnelles, leur métier était volontiers assimilé à celui de prostituée ou de courtisane, et la réprobation générale qui s'exerçait à leur encontre, les empêchait en particulier de rentrer à l'église et de communier. Les femmes, moins encore que les hommes, n'avaient pas accès à l'éducation. Quelques femmes, néanmoins, nées dans des familles riches et ouvertes d'esprit, recevaient une éducation très complète. C'était le cas de Kassia.


anonyme
anonyme

Écoutez

Histoire de… Les compositrices (4) chanteuses anonymes et trobairitz

Chanteuses anonymes et trobairitz

Hildegard von Bingen est une exception, puisqu'elle est la seule femme de cette époque dont ait été gardée la trace de la création. Ce qui ne veut sans doute pas dire qu'elle était la seule dans son cas. Beaucoup de religieuses étaient certainement amenées par leur rôle de « cantrix » dans les couvents à composer de la musique pour les offices et les messes. Il faudrait donc prendre en considération la perte des sources manuscrites et aussi le fait que les religieux, qu'ils soient hommes ou femmes, étaient anonymes.


renaissance
renaissance

Écoutez

Histoire de… Les compositrices (5) anonymes

Renaissance

Nous ne trouverons aucune figure comparable aux chanteuses de la musique profane, dans le domaine de la musique polyphonique, qui émerge à la même époque, et les compositrices seront absentes pour trois siècles de l'histoire de la musique. Les femmes sont là pourtant, mais l'anonymat est la règle le plus souvent (pour les hommes comme pour les femmes). De plus, les conventions de « modestie » et les devoirs liés à la classe sociale leur imposent d'être le plus discrètes possible.

Si aucun nom de compositrice n'apparaît pour la musique polyphonique médiévale, c'est aussi que l'apprentissage de cette écriture très complexe se faisait dans les écoles des cathédrales, dont les filles étaient exclues.

Continuez le voyage à travers l'histoire des compositrices en Italie
Retour au sommaire

Sur le même thème

Mots clés :