Disparition d'Ornella Volta, grande spécialiste d'Erik Satie

La musicologue italienne Ornella Volta s'est éteinte dimanche à l'âge de 93 ans. Ses multiples travaux sur Erik Satie étaient reconnus en France et à l'étranger.

Disparition d'Ornella Volta, grande spécialiste d'Erik Satie
Portrait d'Erik Satie, © Getty / Heritage Images / Hulton Archives

Née le 1er janvier 1927 à Trieste en Italie, Ornella Volta était l’une des plus grandes spécialistes d’Erik Satie, à qui elle a consacré quasiment toute sa carrière. 

Elle s’installe à Paris en 1957. Après avoir voulu être architecte, elle s’intéresse au cinéma, qu’elle découvre en grande partie à la Cinémathèque française grâce au futur réalisateur Frédéric Rossif, avec qui elle se lie d'amitié. Par la suite, elle est amenée à collaborer avec des réalisateurs italiens dont Luigi Comencini, travaillant comme assistante lors du tournage de La Belle di Roma (1955), ou encore Federico Fellini, pour son film Les Clowns (1971).

C'est le chef Marcello Panni qui l'amène vers Erik Satie. Ornella Volta se passionne alors pour le compositeur français. Elle devient présidente de  la Fondation Erik Satie, qu'elle crée en 1981. Au cours de sa carrière, elle consacre de nombreux ouvrages à Satie, par exemple L’Ymagier d’Erik Satie (Opéra de Paris), La Banlieue d’Erik Satie (Macadam & Cie) et Satie et la danse (Plume). Elle a aussi réuni en un volume la correspondance quasi complète du compositeur des années 1891 à 1925, soit plus de 1000 pages.

Ornella Volta a par ailleurs publié un essai illustré sur le vampirisme, Le vampire : la mort, le sang, la peur, aux éditions Pauvert.