Coup de coeur pour le premier disque solo du ténor belge Reinoud van Mechelen

Cette semaine Emilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier ont sélectionné le premier disque solo du ténor belge Reinoud van Mechelen.

Coup de coeur pour le premier disque solo du ténor belge Reinoud van Mechelen
Visuel Coup de coeur pour le premier disque solo du ténor belge Reinoud van Mechelen.

Cela fait un moment déjà que on entend le ténor Reinoud van Mechelen dans les plus belles productions baroques : Hervé Niquet, Vincent Dumestre, Raphaël Pichon, Christophe Rousset ou encore William Christie lui ont tous fait confiance.

Cet ancien membre du Jardin des voix (la pépinière de jeunes talents dirigée par William Christie) est passé maître dans l’interprétation de la musique baroque française. Et pourtant, c’est Bach qu’il a choisi pour son premier opus en solo. Il a conçu son programme à l’image d’un petit concert du dimanche après-midi du 18e siècle dit-il. Un concert durant lequel un organiste, un flûtiste, un ténor et un violoncelliste offrent à un public restreint quelques pièces de musique chantées et instrumentales. Une ambiance feutrée et intime donc, qui nous permet d’admirer une voix ample, souple, qui s’invite facilement dans les aigus pour pouvoir dialoguer avec la flûte. La preuve que Reinoud van Mechelen est aussi à l’aise dans le répertoire allemand que le répertoire français.

Emilie Munera

[►](http://www.reinoudvanmechelen.be/frhttp://www.reinoudvanmechelen.be/fr) Le site de Reinoud van Mechelen

[►](http://www.reinoudvanmechelen.be/frhttp://www.reinoudvanmechelen.be/fr) Retrouvez des extraits du disque diffusés dans En Pistes le 24 octobre

Sur le même thème