Coup de coeur pour le dernier disque du claveciniste Frédérick Hass

Cette semaine Emilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier ont sélectionné le dernier opus du claveciniste Frédérick Hass, un coffret de quatre disque consacrés à Scarlatti.

Coup de coeur pour le dernier disque du claveciniste Frédérick Hass
Visuel coup de coeur Frédérick Hass

Ce disque est né d’une nécessité, une nécessité vitale formulée ainsi par le claveciniste Frédérick Haas : “j’ai eu envie de musique joyeuse. j’ai eu envie de Scarlatti. Les nouvelles du mondes sont tellement sombres - j’ai eu envie de musique lumineuse. aujourd’hui, les révoltes et l’exubérance de Scarlatti nous touchent. Sa joie tragique nous fait du bien”.

Et c’est vrai que Scarlatti, comme un viatique en 2016 est tout de même extrêmement réjouissant pour nous tous, amoureux de la musique. ce disque est une réussite totale car d’abord on y sent l’urgence de l’interprète pour transmettre ce message de joie et ensuite parce trois disques de sonates de Scarlatti c’est toujours passionnants surtout lorsque c’est si bien agencé dans l’enchainement des tonalités, des atmosphères.

Après Rameau et Bach, Frédéric Hass a élargie sa palette avec Couperin, il le dit lui-même “j’ai maintenant à ma disposition une palette bien plus grande, grâce à la technique, l’expérience, la maîtrise accrues du temps et de la couleurs, j’avais envie de Scarlatti.”

Rodolphe Bruneau-Boulmier

Le site de Frédérick Hass

Retrouvez des extraits du disque diffusés dans En Pistes ! le vendredi 21 octobre