Debussy, Bernstein et la révolution russe : Radio France dévoile sa saison 17-18

Radio France a dévoilé cette semaine sa saison musicale 17-18. Un programme irrigué par de nombreux anniversaires. L'Orchestre national de France, dont Emmanuel Krivine prend la tête, donnera son concert inaugural le 7 septembre.

Debussy, Bernstein et la révolution russe : Radio France dévoile sa saison 17-18
Emmanuel Krivine et l'Orchestre National de France, © Radio France / J.-F Leclerq

Elle est arrivée, 192 pages qui sentent bon le papier glacé. Mercredi 19 avril, le PDG de Radio France Mathieu Gallet et Michel Orier, directeur de la Musique et de la Création culturelle, ont présenté la brochure de la saison 17-18 des concerts de Radio France. Les photos des musiciens y côtoient les dessins de François Olislaeger, auteur notamment des Carnets d'Avignon, fruit de sept années de reportage au Festival. « Nous avons apporté un soin particulier à cette brochure, confirme Michel Orier. C'est notre premier lien avec le spectateur, on a envie qu'il soit élégant. »

Debussy, Bernstein et les révolutions

La quatrième page le précise d'entrée : la saison musicale 17-18 de Radio France sera celle des anniversaires. Celui de l'Orchestre philharmonique d'abord, qui fêtera le 15 septembre ses 80 ans sous la direction de Mikko Franck. Maurice Ravel, Claude Debussy et Igor Stravinsky seront de la fête. Le Chœur de Radio France également, soufflera ses 70 bougies, le 7 avril 2018.

Mais c'est bien le nom de Debussy qui irrigue le plus le programme de cette nouvelle saison musicale. Au total, 24 pièces vont être consacrées au compositeur français, mort le 25 mars 1918 à Paris. « Le concert que j'attends le plus cette saison ? C'est compliqué... Mais peut-être l'intégrale de l'oeuvre pour piano de Debussy » lance Michel Orier. Du 9 au 11 mars 2018, le pianiste Alain Planès jouera en effet 4 récitals, avant d'être rejoint, le 25 mars, par les musiciens de l'Orchestre philharmonique à l'occasion d'un concert de musique de chambre.

L'année 2018 sera également l'occasion de célébrer le centenaire de la naissance de Leonard Bernstein. Le compositeur américain ayant vu le jour un 25 août, « on amorce un travail sur Bernstein qui va nous prendre deux saisons », précise Michel Orier. Le 18 mars, notamment, l'Orchestre national de France (sous la direction de Yutaka Sado), la Maîtrise et le Chœur de Radio France, interpréteront la troisième symphonie de Leonard Bernstein, dite Kaddish.

Dernier anniversaire à structurer la saison musicale 17-18 de Radio France : celui de la révolution russe de 1917. Parmi les compositeurs indispensables pour aborder cette période : Sergueï Prokofiev et, surtout, Dimitri Chostakovitch, dont la symphonie n°12 dite L'année 1917 sera interprétée le 9 novembre par l'Orchestre national de France, dirigée pour l'occasion par le chef d'orchestre estonien Neeme Järvi. « Au-delà de la révolution russe, c'est un prétexte pour aborder la révolution en musique », ajoute Michel Orier.

Concert inaugural avec Emmanuel Krivine, "plus grand chef français vivant"

La saison 17-18 sera lancée par un concert inaugural, le 7 septembre 2017. Emmanuel Krivine dirigera son premier concert en tant que directeur musical de l'Orchestre national de France. « A nos yeux, il est le plus grand chef français vivant », dit Michel Orier, directeur de la Musique et de la Création culturelle à Radio France. « Il y a une patte Krivine, la manière dont il révèle les lignes harmoniques, sa capacité d'écoute... C'est un peu comme un conteur ». Pour sa première sous l'ère Krivine, l'Orchestre national de France, aux côtés de la soprano Anna Petersen, interpréta la Passacaille opus 1 d'Anton Webern, les quatre derniers lieder de Richard Strauss et la symphonie en ré mineur de César Franck.

Ouverture d'un bar et d'un restaurant

Mathieu Gallet, PDG de Radio France, a insisté sur ce point lors de la présentation du programme : la nouvelle saison marque l'arrivée d'un bar et d'un restaurant au sein de la Maison de la radio. « Cela peut paraître anecdotique, explique Michel Orier, mais on a besoin d'avoir ce lieu de convivialité dans les lieux de culture. L'Auditorium est une salle magnifique, mais au-delà de ça, il faut un lieu pour pouvoir parler du concert que l'on vient de voir ». Et pour feuilleter la brochure, en choisissant le prochain.

L'intégralité du programme de la saison 17-18 est à retrouver sur le site de Radio France.