Concertgebouw : qui pour remplacer Daniele Gatti ?

Après le licenciement de Daniele Gatti, soupçonné de harcèlement sexuel, le Concertgebouw d'Amsterdam se pose la question des remplaçants. La nouvelle saison approche, impossible de déprogrammer les concerts. Dans l'attente d'une embauche, l'orchestre fait appel à plusieurs chefs.

Concertgebouw : qui pour remplacer Daniele Gatti ?
Thomas Hengelbrock assurera le concert d'ouverture de la saison du Concertgebouw, © AFP / Albert Nieboer / RPE / DPA

Le licenciement express de Daniele Gatti par le Concertgebouw pour des soupçons de harcèlement sexuel entraîne plusieurs questions. D'abord l'enquête sur d'éventuels agissements similaires dans d'autres formations, puis la recherche d'un nouveau chef. La nouvelle saison débutera le 14 septembre, mais quelques concerts seront donnés dès les premiers jours du mois. Le Concertgebouw a communiqué les noms de plusieurs chefs qui se relaieront sur le podium. 

Le 1er septembre, c'est le Britannique Kerem Hasan, 26 ans, qui dirigera le concert en plein air sur le site antique de Kourion, à Chypre. L'Autrichien Manfred Honeck prendra le relais aux festivals de Berlin et de Lucerne, les 4 et 5 septembre. Le lendemain, le Hollandais Bernard Haitink, remis de sa chute de scène en juin, sera à la baguette pour le deuxième concert à Lucerne. Enfin, le concert d'ouverture de la saison sera assuré par l'Allemand Thomas Henglebrock. Au programme : des œuvres de Rossini, Berlioz, Liszt, Mendelssohn et Verdi. 

Fin juillet, plusieurs grands noms de la musique, dont Daniele Gatti, ont été cités pour des soupçons de harcèlement sexuel. Le Concertgebouw l'avait licencié dans la foulée. Le chef avait présenté des excuses, mais nié tout acte de harcèlement par la voix de son avocat.