Comprendre Quatre opéras bouffes de Germaine Tailleferre

Mis à jour le lundi 25 avril 2016 à 11h15

Comment aborder les quatre opéras bouffes de Germaine Tailleferre ? Voici quelques éléments d'analyse et des pistes d'écoute pour vous permettre de découvrir cette compositrice.

Comprendre Quatre opéras bouffes de Germaine Tailleferre
Germaine Tailleferre MEA BacMusique

Les quatre opéras bouffes de Germaine Tailleferre sont au programme du Baccalauréat Musique dans le cadre de la direction de travail "Interprétation et arrangements". Pour vous aider à avancer dans la découverte de la compositrice et de ses œuvres, retrouvez ici quelques éléments d'analyse et le sommaire des contenus disponibles dans notre dossier.

De l'esprit et du caractère, un talent pour la musique incontestable, beaucoup de détermination et un peu de hasard, ont fait de la vie de Germaine Tailleferre un récit rocambolesque et étonnant. Le Baccalauréat Musique peut en effet être une excellente occasion pour lever le voile sur cette Marie Laurencin pour l'oreille, selon le poète Jean Cocteau.

Oeuvre dans son contexte

En 1955 Jean Tardieu, responsable de l’ORTF, commande un opéra radiophonique à Germaine Tailleferre . Le livret est écrit par sa nièce, l’historienne Denise Centore. L’ORTF édite l’œuvre.

Quautre mini-opéras bouffes sont réunis sous le titre de 'Petite Histoire lyrique de l’art français. Du style galant au style méchant' , « La Fille d’opéra », « Le Bel Ambitieux », « La Pauvre Eugénie » et « Monsieur Petitpois achète un château ».

Chacun a été écrit « à la manière de » : Rameau, Rossini, Boieldieu, Auber, Charpentier, Offenbach, etc.

Continuez l'analyse :

« La Fille d’opéra »
« Le Bel Ambitieux »
« La Pauvre Eugénie »
« Monsieur Petitpois achète un château »

Ecoutez les quatre opéras bouffes dans leur intégralité :

Du style galant au style méchant...

Germaine Tailleferre dans les émissions et les articles :

Sur le même thème