Cecilia Bartoli crée sa collection pour aider les artistes prometteurs

La mezzo-soprano italienne a annoncé la création, au sein de Decca Classics, de sa collection "mentored by Bartoli". Les artistes distingués par ce label recevront le soutien de Cecilia Bartoli pour leur carrière discographique.

Cecilia Bartoli crée sa collection pour aider les artistes prometteurs
Cecilia Bartoli à Stockholm en 2016, © AFP / CHRISTINE OLSSON / TT NEWS AGENCY / TT NEWS AGENCY/AFP

Depuis le festival de Salzbourg, Cecilia Bartoli a dévoilé trois événements, réalisés avec Decca, sa maison de disques depuis trente ans. Les deux premiers sont des œuvres discographiques : une monumentale intégrale des enregistrements de Rossini par la mezzo-soprano, en audio et en vidéo (15 CD et 6 DVD) et un nouvel enregistrement consacré à Vivaldi, 20 ans après la première version qui avait connu un important succès commercial.

Cecilia Bartoli avait 22 ans quand elle a signé avec Decca, l'une des plus grandes maisons de disque. Cela lui a assuré une renommée durable et presque immédiate. Trente ans après, la chanteuse souhaite offrir son aide - et son nom -  à certains artistes. C'est la troisième annonce effectuée à Salzbourg : la création d'une collection baptisée « mentored by Bartoli », ce qui pourrait être traduit par « conseillé par Bartoli ». Avec ce label, créé dans le giron de Decca, Cecilia Bartoli, via sa fondation Cecilia Bartoli Music Foundation, veut permettre « à des artistes prometteurs d'enregistrer dans des conditions professionnelles », précise le site de la chanteuse.

Le ténor mexician Javier Camarena, premier à bénéficier du label
Le ténor mexician Javier Camarena, premier à bénéficier du label, © Droits réservés

Le premier à bénéficier de ce label est le ténor mexicain Javier Camarena. Son album Contrabandista, consacré à Manuel Garcia, père de la Malibran, Pauline Viardot et Manuel Garcia Jr., est estampillé « mentored by Bartoli ». Le disque doit sortir le 5 octobre. Il n'est pas précisé si Cecilia Bartoli s'occupera elle-même du catalogue de son label, ni même si elle interviendra dans le recrutement et la direction artistique. Les artistes bénéficieront surtout du nom de la célèbre mezzo sur la pochette de leurs disques.