La célèbre agence d'artistes CAMI baisse le rideau

La célèbre agence CAMI, pour Columbia Artists Management Inc, agence de Karajan, Gergiev, ou encore Pollini, a définitivement fermé ses portes hier, lundi 31 août, en grand partie à cause de l'épidémie de Coronavirus.

La célèbre agence d'artistes CAMI baisse le rideau
Valery Gergiev lors du festival de Radio France et Montpellier en juillet 2016, © Radio France / Guillaume Decalf

Valery Gergiev, Maurizio Pollini, Joe Hisaishi, font partie de la centaine d'artistes qui se retrouvent sans agent depuis hier, peut-on lire dans Le Devoir. La Columbia Artists Management Inc., plus connue sous l'acronyme CAMI, a cessé ses activités depuis lundi 31 août. Fondée en 1930, cette véritable institution a représenté des légendes telles que Herbert Van Karajan ou Vladimir Horowitz. Une fermeture en partie dûe à la pandémie du Covid-19 : les agences étant rétribuées via un pourcentage sur les cachets des artistes qu'elles représentent, elles ont été touchées de plein fouet par les annulations depuis mars.  CAMI n'est pas la première agence à s'écrouler. En Grande-Bretagne, une autre agence historique, Hazard Chase, a fermé dès mars, et d'autres agences risquent de connaître le même sort. 

De nombreux artistes embarrassés

L'impact de la fermeture de CAMI sera plus ou moins grand selon les artistes. Pour Valery Gergiev, Denis Matsuev, ou encore Anne-Sophie Mutter, ce sont les représentations en Amérique du Nord qui sont, pour le moment, annulées. Plus grave encore, pour d'autres, comme Erin Wall, Philippe Sly, ou le grand compositeur de musique de films et chef d'orchestre japonais Joe Hisaishi, tout s'écroule, CAMI représentant ces artistes à l'échelle mondiale.