The Beatles 1969. De l’autre côté de la rue de Philippe Gonin-Sélection du Prix France Musique des Muses 2020

Sélectionné pour le Prix France Musique des Muses 2020 " The Beatles 1969. De l’autre côté de la rue de Philippe Gonin..." est publié aux Éditions Universitaires de Dijon. Présentation :

The Beatles 1969. De l’autre côté de la rue de Philippe Gonin-Sélection du Prix France Musique des Muses 2020
"The Beatles 1969. De l’autre côté de la rue…" de Philippe Gonin (Éditions Universitaires de Dijon) - Sélection du Prix France Musique des Muses 2020, © France Musique

Toutes les infos sur le prix   ici 

L'auteur :

Philippe Gonin est guitariste, spécialiste de l'histoire et de l'analyse des musiques actuelles et enseigne à l'Université de Bourgogne. Également arrangeur et compositeur, on lui doit notamment un concerto de chambre, commande de l’orchestre régional de Normandie en forme d’hommage aux Pink Floyd (https://philippegonin\.bandcamp\.com/releases). Maître de Conférences à l’Université de Bourgogne, il dirige également la collection « musiques » au sein des Éditions Universitaires de Dijon.

Le Livre :

Cet essai tente de mettre en perspective à la fois ce qu'est l'empreinte des Beatles sur la société mais aussi sur la musique du 20ème siècle. Rarement groupe de rock a fait l'objet d'autant d'ouvrages et d'exégèses alors pourquoi, en 2019, leur consacrer un nouvel essai ? C’est d’abord un anniversaire, celui d’Abbey Road mais aussi (entre 1969 et 1970) le 50e anniversaire de la fin d'un groupe qui, durant une période de mutations tant sociétales que politiques ou techniques, a enflammé la planète et marqué l'Histoire au point d'accéder au statut de mythe.

  • Quelle est la place de cet ouvrage dans votre carrière ? 

Cet ouvrage (le dixième) est aussi le premier que je consacre aux Beatles. Il se place néanmoins dans une continuité de recherches qui visent à décrypter les processus de création replacés dans leur contexte (aussi bien technique qu’historique) et (ré)évaluer parfois à la lumière de nouveaux témoignages, de nouveaux documents la place qu’occupent soit un album, soit un groupe dans l’histoire du rock. En ce sens il est dans la continuité d’un ouvrage comme Grandeur et décadence des Pink Floyd (EUD) 

  • Qu’avez-vous cherché à montrer dans cet ouvrage ?

Dans ce livre, j’ai voulu dresser une sorte de « bilan » de la place qu’occupent les Beatles dans un univers musical qui est aujourd’hui radicalement différent de celui dans lequel ils ont évolué. J’ai pu constater, à travers mes cours, qu’une majorité d’étudiants, s’ils connaissaient leur nom, ignoraient tout ou presque de leur oeuvre. L’objectif était, dans ce format court, de mesurer leur impact auprès de leur contemporain tant au niveau sociétal que musical et livrer ce constat à un public néophyte. 

  • Quels sont vos prochains projets ?

Parmi les prochains projets, deux ouvrages pour les éditions Densité : Histoire de Melody Nelson de Gainsbourg et Chairs Missing de Wire. Le premier doit paraître cette année. Il y a aussi un ouvrage consacré au Marquis de Sade (Camion Blanc) ainsi qu’une Habilitation à diriger des recherches que je consacre à mon deuxième axe de recherches, la musique à l’écran, avec un volume évoquant Paul Misraki et la Nouvelle Vague …