Allemagne : une fillette poursuit une chorale en justice

Une enfant de neuf ans demande à la justice de se pencher sur ce qu'elle estime être de la discrimination. Une des plus anciennes chorales de Berlin a refusé sa candidature car elle ne fait chanter que des garçons. La jeune fille argue qu'il s'agit d'une atteinte à l'égalité des chances.

Allemagne : une fillette poursuit une chorale en justice
De jeunes chanteurs de la chorale Staats und Domchor en 2005, © Getty / ullstein bild

Son nom n'a pas été révélé dans la presse allemande, sans doute à cause de son très jeune âge. Cette jeune fille de neuf ans intente une action en justice contre une chorale berlinoise. Évidemment, c'est sa mère qui s'occupe des démarches, mais elle estime que c'est sa fille qui est la victime directe. Elle a postulé dans le but d'intégrer une prestigieuse formation, une véritable institution à Berlin, la chorale Staats und Domchor, réservée aux garçons. Cette chorale existe depuis le XVe siècle, Félix Mendelssohn l'a dirigée au XIXe, c'est dire si elle fait figure de poids lourd dans le paysage des formations vocales outre-Rhin.

La jeune fille affirme que l'autre chorale qui lui a été proposée, la Berliner Singakademie ne propose pas un enseignement de qualité similaire à celui de la Staats und Domchor.  Au titre de l'égalité des chances en matière d'enseignement, elle a donc décidé, avec sa mère, de porter l'affaire devant la justice. L'avocate de la famille compte démontrer que la direction de la chorale a discriminé l'enfant parce qu'elle est une fille. Ce que réfute la partie adverse, l'entretien a porté sur ses motivations répondent les décideurs.

Des experts appelés en renfort

L'avocate a même fait appel à des experts, pour démontrer que la présence d'une voix de fille dans une formation de jeunes garçons ne dénaturerait en rien le rendu du chant. L'un de ses documents consiste en une étude du Britannique David Howard, réalisée en 2002. Elle démontre que des auditeurs, à l'aveugle, ne parviennent pas à différencier une chorale de filles d'une chorale de garçons. La direction tente également de jouer sur l'âge. La plupart des jeunes chanteurs qui intègre la chorale ont entre cinq et sept ans. La jeune fille, âgée de neuf ans, est trop âgée pour débuter sa formation. L'université des arts de Berlin, à laquelle la chorale est rattachée, refuse de commenter cette affaire en cours.