Alice Cooper: «Les compositeurs de classique sont des rock stars»

La star du hard rock provocateur raconte au Guardian sa vision de la musique classique, alors qu’il enregistre une nouvelle version de Pierre et le loup de Prokofiev à Londres.

Alice Cooper: «Les compositeurs de classique sont des rock stars»
Alice Cooper en concert à la Nouvelle Orléans le 4 septembre 2015 ©ChrisGranger/Maxppp

Pierre et le loup à Hollywood. La nouvelle version du conte mis en musique en 1936 par Prokofiev fait résonner la voix du maître du shock-rock : Alice Cooper (de son vrai nom Vincent Furnier ). Le projet, imaginé par la compagnie de production Giants are small réinvente l’histoire du petit garçon et de son grand-père pour le plus grand plaisir d’Alice Cooper, qui incarne la voix du narrateur : « J’adore le fait que tout a évolué. Pierre va voir son grand-père à Los Angeles qui s’avère être un vrai hippie ! Ces nouveautés donnent de la fraîcheur au conte. » Modernisée, la nouvelle version met aussi un scène un loup échappé du zoo de Los Angeles, un robot ou encore un hélicoptère, le tout sur la musique de Sergueï Prokofiev

« Tous les enfants ont déjà entendu Pierre et le loup, témoigne Alice Cooper,c’était notre première rencontre avec la musique classique. On pense qu’on écoute une histoire, mais dans la réalité, ce qu’on écoute, c’est surtout la musique. » Entendre ces mots sortir de la bouche de l’un des plus grand provocateurs, tant dans ses albums que sur scène, du 20ème siècle paraît surréaliste. Alice Cooper est en effet le précurseur de la violence sur scène. En 1969, il se retrouve avec un poulet vivant entre les mains qu’il décide alors de jeter dans le public. Le sort de la volaille est irrévocable : le poulet finit en charpie...

Pourtant, la musique classique et le rock ne sont pas si lointains selon l’artiste : « Aujourd’hui, je ne pense pas qu’il soit possible d’écrire une mélodie qui n’ait pas déjà composée quelque part dans le monde du classique. Les artistes écrivent des chansons, et plus tard quand ils écoutent une oeuvre classique ils se disent “Oh mon Dieu, c’est la mélodie de ma chanson!”. »

Alice Cooper, va même plus loin dans les connections entre sa musique rock et l’univers du classique. Dans son entretien avec Tom Service publié dans le Guardian le rockeur avance : « Mon travail se construit comme un opéra. » Et c’est vrai. Si l’on regarde l’album concept Welcome to my nightmare sorti en 1975, Alice Cooper reprend les codes de l’opéra. Tout l’album raconte l’histoire d’un petit garçon plongé dans un cauchemar dont il n’arrive pas à sortir.

« Il y a une histoire, des personnages qui arrivent et partent, une ligne mélodique et des paroles qui accompagnent cette musique… », poursuit la star du rock. D’ailleurs, il rappelle que son producteur à cette époque, Bob Ezrin, travaillait aussi sur des projets de musique classique. « Il était capable de retravailler les thèmes de mon album avec une vision classique. On avançait et il disait : “Retournons à ce thème là pour continuer à tisser le fil rouge.” Et ça c’est un précieux conseil de spécialiste du classique. »

Alice Cooper a d'ailleurs côtoyé de très près l’an dernier l’univers du classique lors d’une expérience qu’il n’est pas prêt d’oublier. Le Rock Meets Classic édition 2014 accueillait le rockeur et l’orchestre symphonique bohémien de Prague pour une vingtaine de dates. Le chanteur garde un souvenir ému de son passage sur scène avec l’orchestre: « C’était spectaculaire. Je n’arrêtais pas de me retourner pour regarder tous ces musiciens jouer mes morceaux. Le rendu sonore était magnifique. »

Après cette expérience, Alice Cooper change sa vision sur la longévité de la musique. D’après lui, seuls les groupes qui ont compris ce qu’était le classic rock pouvaient encore espérer être connus dans 50 ans. Le classic rock correspond aux bandes des années 60-70 qui ont posé le rock comme base commune pour toutes leurs chansons :The Doors, Pink Floyd, The Who … et Alice Cooper.

Evidemment les compositeurs classiques aussi font partie des ces immortels de la musique… Et Alice Cooper l’a bien compris : « Ces compositeurs sont des génies quand tu penses à quel point ils étaient fous. Les compositeurs classiques sont les rocks stars de leur époque. »

Le disque Pierre et le loup à Hollywood sort le 13 novembre 2015 avec le label Deutsche Grammophon.

Sur le même thème