Abus sexuels sur mineurs : 10 mois de prison pour un chef de chœur britannique

Le chef de chœur britannique Joseph Cullen a été condamné à 10 mois de prison. Il a reconnu avoir abusé sexuellement d'un jeune garçon entre janvier 1981 et décembre 1984. En 2015, il avait déjà été emprisonné pour des faits similaires.

Abus sexuels sur mineurs : 10 mois de prison pour un chef de chœur britannique
La cathédrale St-Andrews, à Glasgow, où ont été commis les agressions sexuelles, © AFP / JIM NIX / ROBERT HARDING PREMIUM / ROBERTHARDING

Joseph Cullen a été condamné à 10 mois de prison par la justice écossaise. Son nom est également inscrit au fichier des délinquants sexuels pour les 10 prochaines années. Il a reconnu avoir abusé d'un jeune garçon alors qu'il était chef de chœur à la cathédrale St-Andrews et à l'église St-Aloysius, toutes deux à Glasgow. 

Les faits se sont déroulés à St-Andrews entre janvier 1981 et décembre 1984. L'enfant était âgé de neuf ans au début des agissements, il connaissait alors des soucis familiaux qui le rendaient « particulièrement vulnérable », précise le shérif Martin Jones. Joseph Cullen, aujourd'hui âgé de 58 ans et père de trois enfants, était « en position de responsabilité », il en « a profité et a abusé de [l'enfant] pendant trois ans », poursuit-il. S'adressant au coupable, il déclare : « le crime que vous avez commis des années auparavant reste grave, le temps ne l'atténue pas ».

Joseph Cullen avait bâti une relation particulière avec sa victime, qui le considérait comme « un père de substitution » bien qu'il n'ait été âgé que d'une vingtaine d'années à l'époque, explique le procureur Niall MacDonald. Il passait du temps avec l'enfant, le raccompagnant parfois chez lui et l'emmenant même en voyage.

Des antécédents pédophiles

En 2015, Joseph Cullen avait déjà été condamné à un an de prison pour des faits similaires commis sur deux autres enfants, également membres du chœur. La mère de la victime a eu connaissance de cette précédente condamnation et a convaincu son fils de tout raconter aux policiers.

« Il bénéficiait d'une excellente réputation avant les accusations, commente l'avocat de la défense, tout cela est perdu ». Joseph Cullen possède en effet un CV enviable : deux Grammy Awards à son actif, remportés alors qu'il était chef du London Symphony Chorus, il a également travaillé en Italie, en France et aux États-Unis.