William Christie nommé chef honoraire de l’Orchestre de l’âge des Lumières

L’Orchestre de l’âge des Lumières (Orchestra of the Age of Enlightenment) a annoncé mercredi 27 janvier la nomination de William Christie au titre de chef d’orchestre honoraire.

C’est la continuité d’une belle histoire commencée en 1996 : le chef baroque William Christie a été nommé mercredi 26 janvier chef honoraire de l’Orchestre de l’âge des Lumières (Orchestra of the age of Enlightenment ). « Cette nomination est un beau cadeau qui confirme des années de travail extrêmement heureuses » a déclaré le chef américain.

Fondé en 1986, l’Orchestre de l’âge des Lumières n’a pas de directeur musical, et repose sur de prestigieux chefs invités, tels Sir Simon Rattle, Frans Brüggen, ou encore Philippe Herreweghe. Ce sont les musiciens de l’orchestre qui assurent sa direction artistique et ce pour quelques raisons définies : prévenir toute routine, éviter les choix purement commerciaux, les sous-répétitions, la surreprésentation d’une figure de directeur musical, ou encore le déséquilibre entre les projets d’enregistrements et les projets créatifs.

Theodora de Handel fut, en 1996, l’objet de la première collaboration entre William Christie et l’Orchestre de l’âge des Lumières. Produit au festival de Glyndebourne, l’opéra fit l’objet d’un enregistrement, avec Lorraine Hunt, David Daniels, Dawn Upshaw et Richard Croft.

Sur le même thème