Quelle est la meilleure version des Eléments de Jean-Féry Rebel ?

Séverine Garnier, Piotr Kaminski et Philippe Venturini élisent la version de référence des Eléments de Jean-Féry Rebel.

Quelle est la meilleure version des Eléments de Jean-Féry Rebel ?
Jean-Féry Rebel, © dessin d'Antoine Watteau (détail) / Gallica - DP

(ré)écouter l'émission : La Tribune des critiques de disques du dimanche 10 décembre 2017

participez:

Votez ci-dessous pour votre version préférée
Laissez un commentaire et tentez de gagner le disque France Musique de la semaine

compte-rendu:

Un chaos en modèle réduit, un son feutré et des problèmes de réalisation qui cachent mal certaines fragilités : Jordi Savall et ses musiciens ne sont pas dans leur élément.

Christopher Hogwood fut l’un des premiers à enregistrer cette page il y a près de quarante ans ; aussi lui pardonnera t-on sa prudence, son geste doux et sans enjeu, voire le laisser-aller dont souffrent les pupitres de l’Academy of Ancient Music.

La pâte symphonique très épaisse des Musiciens du Louvre peine à lever sous la battue rigide de Marc Minkowski, qui gagnerait à être plus rigoureuse sur le plan rythmique. La Loure pèse des tonnes, l’orchestre n’est que moyennement séduisant, et on s’ennuie ferme.

On ne saurait rêver prise de son plus confortable que celle offerte à l’Akademie für Alte Musik, qui créé un sentiment d’espace et de rondeur permettant aux musiciens de chanter : le Chaos est imagé, audacieux et s’enchaine sur une Loure du même acabit. Mais peu à peu les tableaux virent à la mignardise, avec des cuicuis de rossignols exaspérants enregistrés sur les autres (Rossignols). Et si on faisait un peu plus confiance à la musique ?

Reinhard Goebel et Musica Antiqua Köln glissent un second degré cocasse : le Chaos s’ouvre sur un cluster terrifiant, la Loure ironise à chaque mesure, tandis que Rossignols et Chasse (une chasse aux escargots lâche un tribun !) esquivent la description pure et se gaussent quasiment de l’écriture : on tord les codes du baroque, on se grise de quelques artifices, et on obtient un Rebel… post-moderne !

Le génie de Jean-Féry Rebel éclate, livré dans sa modernité et sa fantaisie, à commencer par un Chaos qui vous cloue sur place. Michi Gaigg et l’Orfeo Barockorchester font respirer la musique, restituent sa dimension chorégraphique avec saveur et plénitude : vie, contrastes, fluidité, sens du mouvement et du théâtre, c’est l’imagination au pouvoir… et la version idéale pour découvrir ce chef-d’œuvre.

palmarès:

N°1
Version B

L’Orfeo Barockorchester, dir. Michi Gaigg (CPO, 2007)

Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Michi Gaigg
Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Michi Gaigg, © CD CPO

N°2
Version D

Musica Antiqua Köln, dir. Reinhard Goebel (Archiv, 1994)

Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Reinhard Goebel
Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Reinhard Goebel, © CD Archiv

N°3
Version F

Akademie für Alte Musik Berlin (HM 2009)

Les Eléments de Jean-Féry Rebel par l'Akademie für Alte Musik Berlin
Les Eléments de Jean-Féry Rebel par l'Akademie für Alte Musik Berlin, © CD Harmonia Mundi

N°4
Version C

Les Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkowski (Erato, 1992)

Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Marc Minkowski
Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Marc Minkowski, © CD Erato

N°5
Version A

Academy of Ancient Music, dir. Christopher Hogwood (L'Oiseau-Lyre, 1978)

Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Christopher Hogwood
Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Christopher Hogwood, © CD L'Oiseau-Lyre

N°6
Version E

Le Concert des Nations, dir. Jordi Savall (Alia Vox, 2015)

Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Jordi Savall
Les Eléments de Jean-Féry Rebel par Jordi Savall, © CC Alia Vox