Le flûtiste et chef d'orchestre Frans Brüggen est mort

Virtuose de la flûte à bec et remarquable chef d'orchestre, le néerlandais Frans Brüggen est mort ce mercredi 13 août à l'âge de 79 ans.

Le flûtiste et chef d'orchestre Frans Brüggen est mort
Le flûtiste et chef d'orchestre Frans Brüggen est mort à l'âge de 79 ans. (DR)

Il était reconnu pour être l'un des plus grands flûtistes à bec et certainement l'un des pionniers dans la redécouverte de cet instrument, ainsi que de la musique ancienne. Le néerlandais Frans Brüggen s'est éteint ce mercredi à l'âge de 79 ans. Selon les médias des Pays-Bas, il souffrait d'une maladie depuis un certain temps.

Il devait célébrer ses 80 ans en octobre prochain avec l'Orchestre du 18ème siècle, dont il a été le co-fondateur en 1981. C'est aussi un orchestre avec lequel il a enregistré de nombreux disques chez Philips, dont l'intégrale des symphonies de Beethoven, mais aussi des œuvres de Bach, Purcell, Mozart, Schubert, Mendelssohn, Chopin, Haydn et Rameau.

Il naît en 1934 à Amsterdam et devient rapidement un virtuose de la flûte à bec et de la flûte traversière d'époque, deux instruments qui étaient quasiment tombés dans l'oubli. Il devient professeur du Conservatoire royal de La Haye à seulement 21 ans et enseignera par la suite dans les prestigieuses universités de Harvard et de Californie, aux Etats-Unis.

Ses interprétations font encore aujourd'hui figure de référence, et il aura influencé l'enseignement moderne de la flûte à bec. Il fait partie de ceux qui ont joué un rôle important dans la redécouverte de la musique baroque dans les années 1960. Il a été régulièrement invité à diriger de prestigieuses formations telles que le Concertgebouw d'Amsterdam, l'Orchestra of the Age of Enlightenment de Londres ou encore l'Orchestre de Paris.

Sur le même thème