Dépêches notes

Dans le Figaro de ce jour, Christian Merlin salue le travail du chef d’orchestre. « ce qui n’était, il y a trois ans, que riches promesses est devenu un accomplissement".

C’est bien simple : il y avait toutes les qualités du début sans les défauts. Christian Merlin précise que les musiciens ont été galvanisés par cette tétralogie. Philippe Jordan et l’Orchestre de l’Opéra : plus que jamais une équipe gagnante.

Rodolphe Bruneau Boulmier.