Walter Smith III & Matthew Stevens - In Common 2

“In Common 2” de Walter Smith III & Matthew Stevens, qui paraît chez Whilrwind, met en évidence l'inventivité d'un langage partagé “ici et maintenant” dans la communauté du jazz new-yorkaise.

 Walter Smith III & Matthew Stevens - In Common 2
Walter Smith III & Matthew Stevens, © Whirlwind

Walter Smith III et Matthew Stevens, associés de longue date, se produisent dans le cadre de multiples projets à l'avant-garde de la scène internationale du jazz et de la musique improvisée, en concert comme en studio avec Esperanza Spalding, Ambrose Akinmusire, Christian Scott, Terence Blanchard, Dave Douglas, Terri Lyne Carrington, Bill Stewart et Roy Haynes ainsi qu'avec leurs propres groupes respectifs.

Ils ont collaboré pour la première fois en 2017. L'album qui en a résulté a été largement salué pour sa fraîcheur et sa spontanéité et ils sont revenus avec “In Common 2” pour explorer les mêmes paramètres, en ajustant le personnel pour produire un album différent mais tout aussi dynamique. "Nous avons eu l'occasion de faire quelque chose de différent ensemble : ce que j'aime appeler "One Page Songs" - des formes simples -, de sorte que nous pouvons nous exprimer et arriver à la musique plus rapidement" dit Walter Smith. Comme dans le premier projet, Walter Smith et Matthew Stevens ont choisi leur paire rythmique favorite, Linda May Han Oh à la contrebasse et Nate Smith à la batterie, plus un musicien d'une génération différente, la star montante du piano Micah Thomas, qui prend ici la place du vibraphone de Joel Ross. 

L’album a été spécialement écrit pour convenir au caractère du groupe qui en résulte, en privilégiant des énoncés de mélodie courts et concis. Matthew Stevens a ainsi écrit Opera lors d'une récente tournée avec Esperanza Spalding : "Je voulais écrire quelque chose de pianistique et de dramatique, et quoi de plus dramatique que l'opéra ?"
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)