Un appel pour sauver la maison natale de Nina Simone

La maison natale de Nina Simone a échappé de peu à la démolition. Aujourd'hui sauvée des bulldozers, elle reste néanmoins en mauvais état. Une campagne a été lancée pour réunir les fonds nécessaire à sa remise en état.

Un appel pour sauver la maison natale de Nina Simone
Nina Simone au piano, © Getty / Michael Ochs Archives

C'est dans cette petite maison en bois, en Caroline du Nord, que Nina Simone a vu le jour, en 1933, et a joué ses premières notes de piano. Elle a été nommée National Treasure par l'association National Trust for Historic Preservation, ainsi elle ne risquera plus la démolition, comme cela a été le cas en 2017. La voilà protégée, mais pas rénovée. Or c'est le temps qui pourrait avoir raison de la vieille bâtisse, si elle reste encore plusieurs années sans soins.

L'an dernier, elle a été rachetée par quatre artistes, admirateurs de Nina Simone, pour la somme de 95 000 dollars, ils n'ont plus l'argent pour effectuer les réparations qui s'imposent. Celles du toit constituent la prochaine étape. L'extérieur a pu être repeint quelques années auparavant. En revanche, les trois pièces qui composent l'intérieur n'ont été traitées, c'est la phase de réhabilitation la plus importante. Comme elle n'est pas ouverte au public, le National Trust a fait numériser la maison, afin que les curieux puissent la visiter. 

Des artistes au chevet de la maison

Pour restaurer la maison, une campagne de financement a lancée le 1er juillet dernier. Elle a très bien fonctionné, puisque le plafond a été dépassé. En échange des dons, le National Trust propose des articles en rapport avec Nina Simone, cela va des cartes postales aux chemises. Plusieurs artistes ont fait campagne pour sauver ce lieu historique. Le chanteur John Legend s'est beaucoup investi, « les espaces consacrés à l'histoire et à l'héritage des personnes de couleur, particulièrement les femmes, sont beaucoup trop rares », a-t-il plaidé. L'actrice Issa Rae et le rappeur Talib Kweli ont donné des objets destinés à la vente et dont le produit doit alimenter la cagnotte. Vu le succès de cette première levée, la prochaine phase des travaux devrait voir le jour sous peu.