Trichome - Unknown Prophet

Trichome, c’est un trio piano, contrebasse, batterie tout sauf classique. Une conception holistique, qui repousse un peu plus loin l'horizon du jazz. « Unknown Prophet » paraît chez Double Moon.

Trichome - Unknown Prophet
Trichome, © Facebook Trichome

Bien sûr, vous avez déjà entendu tout cela : un jour, quelque part, d'une manière ou d'une autre. Bien sûr, il s'agit encore d'un trio de piano, le plus traditionnel, le plus utilisé, mais aussi le plus commun des formats du jazz. Celui qui s'y engage a beaucoup de pain sur la planche pour démentir les préjugés. "Le triangle isocèle", "interaction passionnante" et "structure de groupe avec des droits égaux pour tous" : des expressions qui sont autant de clichés, mais qui témoignent aussi d'une certaine impuissance face à un phénomène qui peut être en soi engourdissant.

Peut-être suffit-il de penser dans une toute autre direction. Peut-être choisir le bassiste, qui contrôle généralement les choses et crée le lien avec discrétion dans le trio. "J'ai déjà eu des expériences avec des trios", a expliqué le bassiste Nesin Howhannesijan. "Pour moi, c'est le format le plus intéressant qui existe. Chaque musicien obtient l'espace qu'il veut".  Le cas précis le concerne lui, un Allemand d'origine arménienne, ainsi que le pianiste Benny Lackner, qui a étudié avec Brad Mehldau et dont le père est américain, et le batteur Diego Piñera, originaire d'Uruguay. Le plus petit dénominateur commun des trois est Berlin, le poumon culturel de l'Allemagne et leur lieu de résidence. Le plus grand dénominateur commun, lui, se nomme "Trichome".

Les trichomes sont les antennes ou les capteurs d'une plante qui absorbent la lumière du soleil. La philosophie du trio ne peut être mieux décrite. Les musiciens absorbent toutes les influences qui les entourent et les transforment en une musique indépendante et entièrement nouvelle, qui recourt également à des effets électroniques, des sons expérimentaux, du hip-hop, des rythmes de jazz impairs, de la musique classique européenne et de la musique traditionnelle des Balkans, d'Asie et d'Orient, en plus des passages acoustiques. Pas de standards - ce qui va de soi - mais plutôt neuf compositions originales (toutes de Nesin Howhannesijan sauf Con Dos Cojones de Benny Lackner) avec des rythmes bizarres, un punch subtil et une grande sensibilité. Benny Lackner utilise le Korg Kaos Pad, qui génère beaucoup de sons déroutants et excitants, tandis que Diego Piñera dépasse le rôle d’un batteur conventionnel en jouant aussi des gongs et d'autres instruments de percussion. Le niveau d'énergie ne descend jamais en dessous d'un certain seuil, et la complexité des structures facilite de façon intéressante le plaisir de l'écoute. Il s'agit toujours de l'équilibre des trois instruments, d'un équilibre qui amène tous les participants au même niveau.

Le titre “Unknown Prophet symbolise pour le bassiste toute une série de musiciens inconnus, des musiciens qui se sont depuis longtemps émancipés des lois traditionnelles et qui méritent en fait d'être entendus davantage. Nesin Howhannesijan ne croit pas que Trichome partage ce destin. "Nous sommes tous issus de la tradition. Bien sûr, nous communiquons avec notre vocabulaire. Mais le jazz est devenu un domaine tellement vaste que nous tirons notre inspiration non seulement du passé, mais aussi du présent. Nous incorporons plein de choses que nous trouvons intéressantes. Tout est permis et possible avec nous".  
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)