Tony Allen, batteur de génie et père de l’afrobeat, est mort à l'âge de 79 ans

Le monde de la musique est de nouveau en deuil. Le talentueux batteur, Tony Allen est décédé jeudi 30 avril à l’âge de 79 ans. Il avait inventé l’afrobeat avec le chanteur et saxophoniste Fela Kuti.

Tony Allen, batteur de génie et père de l’afrobeat, est mort à l'âge de 79 ans
Tony Allen est décédé le 30 avril 2020., © Getty

C’est une autre légende de la musique qui s’éteint. Après la disparition de Manu Dibango fin mars, le grand batteur et chanteur Tony Allen s’est éteint à l’âge de 79 ans. "On ne connaît pas exactement la cause du décès. Il était en pleine forme, c'est assez soudain. Je lui ai parlé à 13 heures, puis deux heures plus tard il était pris d'un malaise et a été transporté à l'hôpital Pompidou où il est décédé", a indiqué son manager Eric Trosset à l'agence France-Presse, tout en précisant qu'il n'a pas été emporté par le Covid-19.

Père de l’Afrobeat

Né le 20 juillet 1940 au Niger, Tony Allen a débuté sa carrière dans les années 60. Avec son ami et musicien Fela Kuti, il créé un nouveau style musical, l'Afrobeat, musique hypnotique et répétitive mêlant le style highlife, la polyrythmie yoruba, le jazz et le funk.

Tony Allen et Fela Kuti, avec leur groupe Africa 70, enregistreront une quarantaine d’albums, avant de se séparer à la fin des années 70. Leur route prend ensuite des chemins différents et le duo se sépare. Tony Allen poursuit sa carrière musicale en rejoignant le label français Comet Record.

De l’afrobeat vers d’autres styles musicaux

Dans les années 2000, Tony Allen enregistre la batterie sur de nombreuses productions électro et rock alternatif. 

Parmi les plus célèbres, le titre Ritournelle, succès de Sébastien Tellier sur l’album Politics en 2004. 

Sa collaboration avec Damon Albarn, leader des groupes Blur et Gorillaz, débute en 2005 par l’enregistrement de l’album Lagos No Shaking, véritable retour aux sources pour Tony Allen qui l’enregistre au Niger. 

S’en suivront la formation du groupe The Good, the Bad and the Queen avec Damon Albarn, Tony Allen, Simon Tong et Paul Simonon, ancien bassiste de The Clash.
En 2012, Tony Allen, Damon Albarn et le bassiste Michael Peter « Flea » Balzary forment le groupe Rocket Juice and the Moon. 

Tony Allen accompagnera également le groupe de rock planétaire U2 sur l’album In the Name of Love: Africa Celebrates 

Les coups de cœur d'Alex Dutilh

Tony Allen, Hugh Masekela  « Rejoice » -Agbada Bougou (Tony Allen, Hugh Masekela)

The Source

Live 

Les coups de coeur de Nathalie Piolé

"Politely" sorti sur un EP annonçant l'album "The Source" et l'hommage à Art Blakey  (2017)

Secret Agent

To Give Is To Get, un featuring aux côtés de la saxophoniste et chanteuse suédoise Sofi Hellborg (2006)

Le coup de cœur de Jérôme Badini

Tomorrow Comes The Harvest 

Avec AFP